Accueil Économie Entreprises

Brussels Airlines: la grève de lundi est maintenue

Les syndicats ont rejeté la mise en demeure adressée à leur égard par la direction de la compagnie aérienne Brussels Airlines.

Temps de lecture: 2 min

Les syndicats ont rejeté la mise en demeure adressée à leur égard par la direction de la compagnie aérienne Brussels Airlines. La grève de 24 heures prévue lundi aura donc bien lieu. « La direction se tire une balle dans le pied », estiment les syndicats.

Brussels Airlines avait envoyé aux syndicats une lettre de mise en demeure leur intimant d’annuler leur appel à la grève lundi. Elle menace de leur faire porter le poids de l’impact financier d’une telle action, un dommage qu’elle évalue à 2,5 millions d’euros pour l’annulation de 116 vols. La démarche a suscité la colère des syndicats qui ont dénoncé « une déclaration de guerre » et une atteinte au droit de grève.

« Nous sommes droits dans nos bottes. Deux préavis de grève étaient en cours », expliquait vendredi Olivier Van Camp, du syndicat socialiste BBTK/SETCa. « Ces préavis avaient été introduits de manière légale », a ajouté son collègue du syndicat chrétien ACV Puls/CNE, Paul Buekenhout.

Le camp libéral a également confirmé le maintien de la grève. « Il y a eu assez d’actions ’soft’ et d’avertissements ces derniers mois », commente le représentant de l’ACLVB/CGSLB, Tim Roelandt. Il déplore que maintenant toute l’attention soit portée sur cette guéguerre entre direction et syndicats « au lieu de régler les vrais problèmes des travailleurs. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Janssens Yves, vendredi 17 décembre 2021, 16:37

    Comment faire porter l’impact financier aux syndicats ? Ils n’ont pas de personnalité juridique.. qqn peut m’expliquer ?

  • Posté par bo 19, vendredi 17 décembre 2021, 15:54

    voilà et après les gens vont râler sur Ryanair --- marre des syndicats -- toujours moins faire mais toujours vouloir plus. dans quelques mois les allemands vont vendre et on entendra tous les petits syndicalistes pleurer qu'ils n'ont plus de travail --

  • Posté par Moriaux Raymond, samedi 18 décembre 2021, 7:38

    Vous inversez la séquence ... Et vous confondez, sans doute volontairement, les causes et les effets. Classique.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 17 décembre 2021, 15:26

    C'est clair, je crois, non ? Swissair en 2001, Lufthansa en 2021 ... Et, comme toujours, Ryanair en embuscade. Uberisation générale, sur terre, sur mer et dans les airs. Comme en '40, du sang, du labeur, des larmes et de la sueur ... Welcome to the world of the futur.

  • Posté par Dubois Marc, vendredi 17 décembre 2021, 15:17

    Leitmotiv des syndicats ... gagner plus et travailler moins ! Quand il n'y aura plus d'entreprises, ils diront que c'est la faute au gouvernement ... Les temps changent, il faut avoir une souplesse d'adaptation !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière