Accueil Économie Finances

Indexation des salaires: une exception belge, de nombreuses formules

En Belgique, l’adaptation des salaires à l’évolution du coût de la vie est automatique. Le principe est simple ; le mode d’emploi, un peu moins…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

La Belgique est l’un des derniers pays d’Europe où les travailleurs bénéficient encore de l’indexation automatique des salaires. Seuls Chypre, Malte et le Grand-Duché appliquent un mécanisme du même genre, qu’on nomme souvent à l’étranger l’« échelle mobile des salaires ». Ailleurs, l’indexation automatique, si elle existait, a été supprimée – c’est le cas par exemple en Italie, où la « scala mobile » a été abandonnée au début des années nonante.

L’objectif d’un mécanisme d’indexation automatique est évident : protéger le pouvoir d’achat des ménages en adaptant les salaires et allocations sociales à l’évolution du coût de la vie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs