Accueil Présidentielle 2022

France: Taubira dit respecter le «choix du gouvernement» et défend la vaccination

« La meilleure façon de ne pas mettre, ni en épuisement, ni en fragilité, ni en danger ces personnels-là c’est de se faire vacciner par ce qu’on sait bien scientifiquement que c’est la réponse actuelle à la pandémie », a-t-elle expliqué dans une vidéo.

Temps de lecture: 3 min

La possible candidate à gauche à la présidentielle Christiane Taubira a estimé samedi que le gouvernement était « dans son rôle quand il choisit le pass vaccinal et pas la vaccination obligatoire », et déclaré par la suite que la vaccination était « notre meilleure arme contre la pandémie ».

En visite dans la ville francilienne de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) au lendemain de sa vidéo où elle dit « envisager » une candidature en 2022 pour rassembler à gauche, l’ex-ministre de la Justice a souligné que le gouvernement disposait d’un « comité scientifique qui lui permet de faire les meilleurs choix parce qu’évidemment il n’y a pas des éléments objectifs, scientifiques, matériels ».

« Lorsque le gouvernement, dans son rôle, à sa place, sous sa responsabilité, choisit de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal et ne choisit pas la vaccination obligatoire, il doit néanmoins assurer les services publics hospitaliers et moyens en effectifs et en capacité d’accueil et de soins qui conviennent aux choix politiques qu’il fait », a-t-elle ajouté.

« Le Parlement jouera son rôle », a-t-elle poursuivi, sans dire précisément si elle était pour ou contre.

Mme Taubira s’est ensuite rendue dans un centre de vaccination de la Croix Rouge, un déplacement filmé dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux avec ce commentaire : « Respect pour nos équipes soignantes qui nous protègent et sauvent des vies. Le vaccin est notre meilleure arme contre cette pandémie ».

« Nous sommes dans une ville ou un département où il y a eu une très forte réticence, et il est très encourageant de voir que les gens sont de plus en plus nombreux à venir se faire vacciner », souligne-t-elle.

Elle y défend « la conviction que le vaccin est la réponse à la pandémie, que le vaccin est le geste qu’on doit faire pour soi-même et pour les autres ».

Interrogée en septembre sur le fait qu’elle n’appelait pas les Guyanais à se faire vacciner, elle avait répondu : « Je suis un responsable politique qui n’est pas en exercice et qui par conséquent ne dispose pas des éléments d’information qui lui permettraient formellement soit de donner consigne, soit de considérer qu’au vu de ces éléments d’information je considère que je tiens un propos responsable ».

Vendredi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu’un projet de loi serait présenté « début janvier » pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, un test négatif ne suffisant plus pour entrer dans les lieux soumis au pass (restaurants, musées, cinéma, etc.).

L’instauration d’un pass sanitaire avait soulevé des débats houleux au Parlement qui a prolongé en novembre ce pass jusqu’au 31 juillet 2022, soit après l’élection présidentielle d’avril.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Hiersoux Michel, lundi 20 décembre 2021, 16:48

    Macron n'a pas de souci à se faire pour sa réélection. Aucun candidat de taille à le battre et plus ils sont nombreux plus les votes seront dilués.

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 9 janvier 2022, 15:09

    Que fait Madame Taubira dans ce nouveau cirque pour le peuple ? Une femme très cultivée qui aimerait revivre son passé ??? -

  • Posté par Casier Etienne, dimanche 19 décembre 2021, 9:58

    Témoignage d'un médecin intensiviste parisien : "Un dernier samedi avant Noël à l'hôpital. 1/3 de mes lits de médecine est occupé par des patients infectés gravement par une maladie accessible à la prévention. Nous sommes au XXIème siècle. Ils ont entre 37 et 95 ans; Une d'entre eux a un nourrisson de 8 mois. Seuls deux d'entre eux sont des échecs vaccinaux; Tous les autres ont cru les gens brillants de la télé, les charismatiques anonymes des forums du net, leur voisine à grosse gueule, ou leurs politiques préférés qui ont un avis sur tout et qui envoient par leurs vociférations leurs électeurs potentiels à l'abattoir. Ils en ont rarement parlé à leur médecin, ou à leur pharmacien. ils ont préféré voir venir. Ils nous accompagneront pour Noël, ou peut-être pas. Merci aux équipes de ne pas se lasser et de garder leurs compétences et leur bienveillance intactes pour ces patients aux histoires stéréotypées"

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, dimanche 9 janvier 2022, 18:39

    Comme vous avez bien fait de répercuter ce témoignage il y a presque un mois, et comme il garde, hélas, toute sa pertinence aujourd'hui.

Aussi en Présidentielle 2022

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une