Accueil Société

Comment la société liégeoise Bedelco fait plier BNP Paribas Fortis

Après le désistement de BNP Paribas Fortis en cassation, la société Bedelco qui reprochait à la banque de l’avoir fallacieusement mise hors-jeu en Algérie peut certes crier victoire. Mais ses prétentions industrielles sur un marché algérien en pleine croissance sont réduites à néant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

C’est la victoire du David liégeois contre un Goliath français, même si elle est bien tardive. Dans une saga judiciaire qui a démarré en 2014, Bedelco, une obscure société de Seraing (province de Liège), active sur le marché des pneus pour engins de chantier et pour l’aéronautique, a obtenu gain de cause face à son principal partenaire financier de l’époque, la filiale belge du groupe français BNP Paribas Fortis, qui avait abruptement refusé de lui conserver son soutien financier après plusieurs années de collaboration.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Istasse Bernard, dimanche 19 décembre 2021, 22:00

    Une victoire "à la Pyrrhus" !!! Le genre de démarche inutile et idiote, comme est idiot et vain celui qui l'a initié(e).

  • Posté par COURARD DIDIER, lundi 20 décembre 2021, 10:02

    Pauvre type!!

  • Posté par D Marc, lundi 20 décembre 2021, 8:19

    Heureusement que certains "petits" ne se se couchent pas devant les abus de ceux qui se croient intouchables. Celà donne de l'espoir à tous les autres ...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs