Accueil Sports Athlétisme

Quand un deuxième titre olympique ne suffit pas…

Les votants du trophée de la Sportive de l’année ont-ils eu raison de désigner Nina Derwael plutôt que Nafi Thiam ? La question reste posée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans un pays qui, sur une histoire olympique longue de 125 ans, ne compte que dix femmes ayant décroché une médaille d’or, devoir en départager deux est une mission cruelle, pour ne pas dire impossible.

Les votants du trophée de la Sportive de l’année ont-ils eu raison de désigner Nina Derwael plutôt que Nafi Thiam ? La question reste posée. Une chose est certaine, elle ne hantera ni les nuits de l’une, ni celles de l’autre. Toutes les deux savent que c’est sur le terrain que se gagnent les vrais trophées et leur respect mutuel est bien trop grand pour que ce vote se transforme en guéguerre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Rahier Pierre, lundi 20 décembre 2021, 10:17

    Combien de Flamands parmi les votants ?

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs