Accueil Immo

Bruxelles a besoin d’une identité forte

Un rapport d’Urban Land Institute, think tank international spécialisé dans l’aménagement, pointe les carences de Bruxelles. Si elle veut rester compétitive, la capitale doit améliorer une série d’éléments, notamment son image.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 2 min

Bruxelles est-elle une ville suffisamment compétitive ? Si oui, que doit-elle faire pour le rester ? Si non, que doit-elle faire pour le devenir ?

C’est, en substance, les questions auxquelles a tenté de répondre un séminaire organisé à Tour et Taxis par Urban Land Institute, un laboratoire d’idées international qui place l’aménagement des villes au cœur de son travail. Sur la base d’une étude récente, plusieurs points ont été dégagés. Bruxelles (Anvers a également été analysée) doit avant tout changer son système de gouvernance. Plus facile à dire qu’à faire dans une ville, mais aussi dans un pays tout entier en proie à la paralysie – beaucoup de promoteurs le regrettent – car plus personne ne décide en raison du morcellement du pouvoir décisionnel (Villes, communes, Régions). La capitale doit également veiller à la qualité de vie et à l’intégration sociale, tout comme elle doit travailler à son image.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs