Accueil Société

Coronavirus: le variant omicron est désormais responsable de 20% des infections en Belgique

Jeudi dernier, la part du variant omicron était encore de 6 %, vendredi de 10 %. La forte augmentation se poursuit donc.

Temps de lecture: 1 min

Le variant omicron représente actuellement 20 % de toutes les infections au coronavirus en Belgique. C’est ce que le virologue Emmanuel André a rapporté sur Twitter lundi. L’information a également été confirmée par Marc Van Ranst.

La première contamination au variant omicron dans notre pays a été révélée il y a environ un mois. Depuis lors, le nombre de cas n’a cessé d’augmenter. Jeudi dernier, la part du variant omicron était encore de 6 %, vendredi de 10 %. La forte augmentation se poursuit donc.

Ce lundi soir, le conseil consultatif du Gems se réunit à nouveau pour évaluer la situation du coronavirus en Belgique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Rambeaux Paul, lundi 20 décembre 2021, 20:20

    Je trouve tellement réjouissant de voir les Sachants Ernotte, Legarou et Cie nous rassurer sur omicron ! Comme c'est réconfortant, tant de lucidité, tant de science... La seule chose que nous savons, en réalité, c'est qu'omicron est beaucoup plus contagieux. Point. C'est tout. Pourtant, voilà un bel exemple de "raisonnement" de ces savants : l'un dit "Les hospitalisations sont-elles en hausse ?" et l'autre répond "non en effet, ce variant à l'air de sonner la fin de la crise". Sachant que d'une part omicron n'est pas encore majoritaire, sachant aussi que les hospitalisations et décès d'aujourd'hui sont les résultats des contaminations d'il y a 3 à 8 semaines puisqu'il faut en moyenne plusieurs semaines avant d'être hospitalisé puis décédé, il est vraiment impressionnant que ces éminents savants n'aient pas réalisé qu'on n'aura une réponse à la question de la létalité d'omicron que vers la mi-janvier. Mais ces brillants Sachants ont sans doute des informations que nous, pauvres moutons, nous n'avons pas.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 20 décembre 2021, 21:05

    Pourquoi donc "RV dans un mois", <Ernotte> ? Vous "pensez" pouvoir récupérer un ou deux neurones fonctionnels d'ici là ? La probabilité pour qu'un tel "événement miraculeux" se produise un jour est quasi nulle mon pauvre vieux. Espoir plus proche du "zéro absolu" que d'autre chose... Mais comme vous dites, RV dans un mois, et si tout se passe "sans trop de casse", il sera toujours temps de remercier les scientifiques qui ont mis au point ces vaccins, les "Big Pharma" qui les ont produits et mis à disposition d'une majorité, et surtout tous ceux qui auront permis une distribution optimale et rapide dans les centres de vaccination. A ces derniers un tout grand merci et un bravo retentissant pour leur disponibilité et leur dévouement ! Et malgré tout, "bonne chance" à vous, l'abruti exceptionnel de première classe.

  • Posté par Rambeaux Paul, lundi 20 décembre 2021, 21:01

    Monsieur Ernotte, il est parfaitement POSSIBLE qu'omicron soit moins pathogène en effet (et il faudrait qu'il le soit vachement moins si on ne veut pas achever l'hôpital, étant donné qu'il est 2 à 4 fois plus contagieux). Mais en réalité on n'en sait rien. RIEN. Affirmer comme vous le faites un peu partout "covid, fin de partie" façon Raoult, c'est juste de l'imposture, à l'image de celui que vous copiez. Il faut juste admettre qu'on n'en sait rien, c'est comme ça, on n'y peut rien. Mais bon, vous, vous en êtes certain. Kant a écrit quelque chose du genre : l'intelligence d'un individu se mesure à la quantité d'incertitude qu'il peut gérer...

  • Posté par Ernotte Sébastien, lundi 20 décembre 2021, 20:34

    A dans un mois polo ;)

  • Posté par Peeters P, lundi 20 décembre 2021, 17:54

    Bel image avec les cinq seringues, un bel exemple d'un effet nocebo, merci le soir !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko