Accueil Société

Coronavirus: la vaccination des enfants de 5 à 11 ans sera lancée en janvier

Les invitations seront envoyées fin décembre sans ordre de priorité, même si les médecins sont invités à sensibiliser leurs patients à risque. En Wallonie, la campagne commence réellement le 10 janvier. Des centres prêts pourraient commencer avant, notamment à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Sans surprise, les ministres de la Santé ont approuvé ce lundi la vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans, et cela après avoir reçu les avis favorables du Conseil supérieur de la Santé et du Comité de bioéthique. Une vaccination qui se fera uniquement sur base volontaire, avec l’accord parental, comme cela avait été instauré pour les adolescents. Les enfants ne seront pas soumis au pass sanitaire pour éviter toute discrimination entre vaccinés et non-vaccinés, la décision ne relevant pas de leur choix.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

44 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, mardi 21 décembre 2021, 0:25

    Et pendant ce temps les hospitalisations des enfants au Royaume-Uni explosent. Mais bon, pan de panic, nous sommes meilleur hein oui. https://twitter.com/Antonio_Caramia/status/1472978624399687686/photo/1.

  • Posté par Peeters P, lundi 20 décembre 2021, 22:43

    Vaccin définitions Robert: Substance pathogène qui, inoculée à un individu, lui confère l'immunité contre une maladie. Quand avec 3 doses d'injections anti-covid vous pouvez être positif et transmettre, c’est que vous n’êtes pas immunisé! Donc ce n’est pas un vaccin. Le vaccin contre la rougeole est un vrai vaccin! Débat clos!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 21 décembre 2021, 17:41

    Rot op, Pe(e)ters.

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 20 décembre 2021, 23:12

    P./PCR/PR/RC ... Peeters : Quand nous avons affaire à QUATRE (4) "doses pathogènes" provenant des avatars d'une seule et même personne : soit c'est le don d'ubiquité que seul dieu possède ... soit c'est un IMPOSTEUR piloté par les forces du mal lié à l'obscurantisme du néant ! CQFD et ... Débat clos! (Ha! Ha! Ha!)

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 20 décembre 2021, 23:04

    On appréciera à sa juste valeur la définition de la notion de débat "proposée" par l'abruti sidéral <Pe(e)ters P>. Quant à sa définition de ce qu'est un "vrai" vaccin, elle ne vaut pas un clou. Les technologies vaccinales ont toujours évolué depuis la "vaccine" de Jenner, ou les vaccins à pathogènes affaiblis ou inactivés de Pasteur. Depuis lors, d'autres techniques de plus en plus fines et précises ont été mises au point, comme les protéines recombinantes (ici le vaccin de Novavax), les vecteurs à adénovirus modifiés (vaccins d'AstraZeneca et de Janssen), et l'utilisation directe d'ARN messager (vaccins de BioNTech/Pfizer, ModeRNA, CureVac). Le fait que la technologie utilisée évolue ne change en rien le fait qu'il s'agisse bien de vaccins, le principe étant et restant : mettre le système immunitaire en contact avec un ou des antigènes du pathogène pour le "prévenir" et le "faire réagir" en prévention d'une infection. Vos affirmations <Pe(e)ters P(oubelle)> sont et restent de pitoyables élucubrations de manipulateur malfaisant. Point.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs