Accueil Culture Musiques

Flavien Berger, la chance aux chansons

Le chanteur lunaire viendra présenter son « Léviathan » vendredi aux Nuits Botanique. Portrait.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 3 min

Il empoigne le micro et quitte ses sacro-saints synthés pour descendre dans le public. Bain de foule ? Pas vraiment, non, juste, ça le gonflait de rester perché, alors il se décrasse les pattes, parlotte, blague, dit n’importe quoi… Et il s’avère qu’il est drôle. Puis, il remonte tout de même à ses occupations, se souvient qu’il a un concert à donner et se lance dans quinze minutes spatio-temporelles de chanson bricolo-pop dans laquelle Eddy Mitchell rencontre Kraftwerk et la techno. C’est pas tous les jours, on en conviendra. ça s’appelle « La Fête noire » et le titre est bien choisi.

En bref, ça plane haut pour Flavien Berger. Pas sûr que tout le monde suive, mais il est bien. Il construit son chemin. Déjà, s’est formé autour de lui un groupe de disciples qui ne jurent que par lui. Eux ont la foi, ils savent que le Berger est là pour durer. Et peut-être même, un jour, qui sait, régner !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs