Accueil Culture Arts plastiques

Gauthier d’Ydewalle: une certaine image de la littérature

Comment réaliser le portrait d’un livre ? Grand amateur de littérature, Gauthier d’Ydewalle apporte une réponse aussi étonnante que passionnante au Musée de la photographie.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Les compositions originales de Gauthier d’Ydewalle tentent d’approcher au plus près l’esprit, le thème, le style de différents ouvrages. Parmi ces livres, on trouve du Shakespeare, Emily Dickinson, Céline, Apollinaire et même la Bible. Pour chacun, il propose un traitement différent, une image soigneusement composée dont la photographie numérique est l’un des éléments au même titre que les couleurs, les lignes et les courbes, le graphisme…

N’ayant rien oublié de ses études de philosophie, il place son travail sous le signe de la Noosphère, concept philosophique remontant à Teilhard de Chardin que l’on pourrait traduire par « l’espace de la pensée humaine ». C’est dans celui-ci que surgissent ses compositions, d’une précision extrême. Il faut, pour y accéder pleinement, prendre le temps de se poser, d’observer, de décoder chaque élément.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs