Accueil Société

Inondations: sauvé des eaux, le Bethléem verviétois entame sa lente résurrection

Les marionnettes créées au XIXe siècle ont été victimes des inondations. Mais elles ont toutes été sauvées et sont désormais dans les mains des spécialistes de Saint-Luc à Liège.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

A l’interminable liste des sinistrés des inondations de juillet dans la vallée de la Vesdre, il faut ajouter Joseph, Marie et l’enfant Jésus, l’âne et le bœuf, mais aussi la méchante Marguerite, le cousin Gilet, Hérode et les Rois mages, une foule de paysans, un meunier dont le grain servira à préparer la « panade » du bébé, et on en passe. Tout ce petit monde compose le Bethléem verviétois : pas moins de deux cents personnages hérités du XIXe siècle, sans oublier les décors rustiques qui ont ravi des générations d’habitants de l’ancienne cité lainière.

Sous leurs voûtes de pierre, les marionnettes attendaient les fêtes de fin d’année pour reprendre vie dans les caves du Musée d’archéologie et de folklore de la rue des Raines, quand l’eau de la Vesdre a tout envahi, le 14 juillet dernier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Constant Depiereux, mercredi 22 décembre 2021, 16:25

    Est-ce réellement une priorité dans une ville sinistrée par la faute de l'incompétence de ses politiques? Priorité à la construction de zones inondables, à la restauration des berges et de l'habitat et la réindustrialisation.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs