Accueil Belgique

Des parents réticents face à la vaccination des enfants

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Après un avis favorable du conseil supérieur de la Santé, les ministres de la Santé se sont accordés ce lundi sur la vaccination des enfants. Les jeunes de 5 à 11 ans avec et sans comorbidités se verront proposer le vaccin « sur base volontaire, avec l’accord des parents », a souligné le ministre fédéral, Frank Vandenbroucke. Mais selon le dernier baromètre de la motivation, les parents se montrent réticents face à la vaccination de leur progéniture. Sur les 3.270 répondants déclarant avoir un enfant âgé de 5 à 11 ans, 51 % ont l’intention de refuser « probablement » ou « sans hésitation ». Ils sont 26 % à marquer leur accord, tandis que 23 % se montrent hésitants. Pas de quoi inquiéter les experts du comportement humain. « Il y a un effet de nouveauté. Au début de la campagne de vaccination pour les adultes, la tendance était identique », se remémore Olivier Luminet. « Face à des enfants, et sachant qu’ils sont très peu touchés par la maladie, les parents sont d’autant plus prudents. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs