Accueil Immo

Indexation salée des loyers: trois questions pour comprendre

L’inflation inédite a entraîné avec elle l’indice santé, qui sert de base à l’indexation des loyers. Pour les locataires, la note s’annonce donc particulièrement douloureuse.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est une des conséquences directes de l’emballement de l’inflation ces derniers mois. Les loyers dont les baux arrivent à expiration prochainement et qui sont donc susceptibles d’être indexés, vont grimper, et pas qu’un peu. Petit exemple rapide pour illustrer avec un loyer mensuel de 1.000 euros dont le bail est entré en vigueur en décembre 2018. Lors de la première indexation (en décembre 2019 donc), il est passé à 1.006 euros. En 2020, nouvelle indexation, il a alors grimpé à 1.015 euros. Cette année, avec les indicateurs actuels, le locataire devra désormais débourser chaque mois 1.064 euros… soit 49 euros de plus par mois (588 euros par an). Comment s’explique un tel emballement ? Quel espoir pour le locataire d’y échapper ? Décorticage en trois questions.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Debrabander Jean, mercredi 22 décembre 2021, 20:08

    Un saut d'index ?

  • Posté par D L, mercredi 22 décembre 2021, 14:50

    Les revenus locatifs sont lourdement taxés à l'IPP au taux marginal que le bien soit loué ou non. Le passage à un revenu basé sur les loyers bruts sous déduction de TOUS les frais y compris les impayés va nécessiter un personnel nombreux pour le contrôle sauf si l'on admet un pourcentage forfaitaire d'au moins 40% ou les frais réels.

  • Posté par Meersman Olivier, mercredi 22 décembre 2021, 8:45

    « Le loyer est considéré comme un revenu. La plupart des revenus augmentent, c’est donc normal que les propriétaires en bénéficient » Sauf que les proprios ne sont pas taxés sur ces 'revenus'. On se fout de la tête des gens !

  • Posté par bo 19, mercredi 22 décembre 2021, 8:53

    les taxes augmentent - les assurances augmentent - le revenu cadastral aussi - les réparations aussi donc normal que le loyer change-- sans cet index quelqu'un qui reste 9 ans paierait bien en dessous de la valeur réelle. Mais personnelement je n'indexe pas mes locataires car ils sont de bons locataires et je préfère avoir un peu moins mais des gens sérieux --- difficile à trouver ayant déjà eu des soucis ;)

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs