Accueil Société

Un accord médico-mut «résolument tourné vers l’avenir»

Dans un contexte budgétaire restreint, les mutualités et les syndicats médicaux sont parvenus à conclure un accord in extremis avant Noël. L’accord médico-mut prévoit un soutien accru à la médecine générale sans toucher au portefeuille du patient.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Au terme de sept réunions (formelles et informelles) initiées début décembre, les syndicats médicaux et les mutuelles sont parvenus au sacro-saint « accord médico-mutualiste ». Celui-ci balise la répartition des moyens attribués au secteur de la santé pour les deux années à venir. « Un accord de deux ans, plutôt qu’un, implique une plus grande stabilité pour les soignants et la population », se réjouit Jean-Noël Godin, directeur du syndicat Groupement belge des omnipraticiens (GBO). L’accord porte sur un montant total de 9,9 milliards d’euros pour l’année 2022. Plus de 9 milliards seront destinés aux honoraires des médecins, soit une augmentation de 2,4 % par rapport à 2021. Une majoration qui couvre à peine l’augmentation du volume de prise en charge. La revalorisation des honoraires ne peut être financée par l’indexation, qui s’élève à seulement 0,73 %. Dans un contexte budgétaire restreint après deux années de crise sanitaire, les partenaires se félicitent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs