Accueil Opinions Kroll

2021 vue par Kroll

Après une année 2020 tristement historique, où un minuscule virus a précipité le monde dans la sidération, 2021 restera, pour Pierre Kroll, l’année d’une nouvelle routine : celle de la vie au temps de la crise sanitaire. Dans ce supplément spécial sur l’année écoulée, le caricaturiste du Soir commente les événements qui ont marqué l’actualité… et qui lui ont inspiré ces trente-deux dessins.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Bientôt vingt ans que Pierre Kroll est le caricaturiste attitré du Soir. A l’époque, l’homme observait un monde fragile, tremblant sur les ruines des attentats du World Trade Center. Une époque désormais lointaine, depuis qu’un minuscule virus s’est immiscé dans nos vies et a, dès mars 2020, imposé ses lois à la planète.

Après une année 2020 au cours de laquelle le monde est entré dans une forme de sidération, année qui passa comme une succession d’urgences sans fin, Kroll constate de dessin en dessin qu’en 2021, une certaine routine s’est installée. « L’épidémie est devenue la météo », résume-t-il en bon punchliner. « L’an passé, on évoquait les morts, les maladies. Aujourd’hui, on parle surtout chiffres. Au-dessus de 800 personnes en soins intensifs, on sait qu’on va nous emmerder. En dessous, on se dit que ça va mieux. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, mardi 28 décembre 2021, 1:10

    L'ignorance et l'emporte-pièce érigés en irrévérence.

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 27 décembre 2021, 6:35

    L'irrévérence perspicace et intelligente. Le coup du "un bon croquis vaut mieux qu'un long discours". Une autre idée pour Zemmour (peut-être) : Zorglub.

  • Posté par stals jean, dimanche 26 décembre 2021, 22:44

    Un seul regret, c'est que Pierre Kroll ne nous a pas encore sorti un dessin génial, de "derrière les fagots" à propos de Julian Assange ce créateur de Wikileaks, ce lanceur d'alerte, détruit et physiquement et psychologiquement et emprisonné maintenant depuis plus de 2 ans en attendant son extraditions aux USA de Biden, par les ces **** de collabos d'anglais... Trop de médias tous supports confondus n'ont jamais eu et n'ont toujours que mépris sinon que haine pour lui et son réel humanisme. Quelle tristesse...

  • Posté par Formisani Serge, dimanche 26 décembre 2021, 22:28

    Je garde mon abonnement au Soir pour le dessin de Kroll et les articles de Colette Brackman

  • Posté par Lecocq Annie, samedi 25 décembre 2021, 10:59

    Ce minuscule virus de 2020 qui nous a suivi même en 2021va encore nous emmerder en 2022 pas à cause de lui mais des gens manipulateurs qui nous initient à la peur sans exactement savoir ce qui se passe réellement. Peut-être que 2023 nous permettra de mieux vivre ou alors de sucer les pissenlits par la racine Bravo à Mr Kroll qui nous permet de voir autrement ce désastre.

Plus de commentaires

Aussi en Kroll

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs