Accueil Monde France

En France, une campagne présidentielle rattrapée par la violence

Intimidation, menaces, fausse mise à mort… le climat politique se dégrade en France après la publication d’une énième vidéo navrante de sympathisants d’Eric Zemmour.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

C’est une vidéo relativement courte – une minute trente à peine – qui échaude la classe politique française depuis le début de la semaine. Révélée sur les réseaux sociaux par le groupe antifasciste Jeune Garde, elle est un concentré d’une minute trente de bêtise crasse, où l’on voit deux jeunes hommes manier un fusil de précision, tirer sur des cibles imaginaires qu’ils nomment Emmanuel Macron, Raquel Garrido ou Alexis Corbière (tous deux élus insoumis), éructer des propos racistes et sexistes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, vendredi 24 décembre 2021, 15:46

    Comme le système des parrainages fera que ni Zemmour ni peut-être le Pen n'obtiendront les voix nécessaires (500) pour pouvoir se présenter aux élections, le débat sur les excités qui s'en prennent stupidement aux autres candidats tombera à l'eau à moins que l'entourage présidentiel ne craigne un débat avec Pecresse au second tour et donc fasse le maximum pour le passage de le Pen. Quant à Pecresse, si elle a raison de se souvenir des racines chrétiennes de la France, ce n'est certes pas avec Noël pour référence qu'elle devrait le faire car cette fête n'est qu'un contre-plaqué grotesque appliqué par les papes pour tenter (vainement d'ailleurs) d'évacuer les fêtes celtiques et romaines du solstice d'hiver....et de plus selon la Bible, des bergers paissant leur troupeaux dans les collines de Palestine y auraient vu un signe dans le ciel annonciateur d'un évènement. Or, ce qui est sûr c'est qu'en hiver il n'y a plus de troupeaux dans les collines, ils sont rentrés à l'étable...

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 24 décembre 2021, 4:20

    On constate que la France (et pas que) est en passe de ratraper les Etats-Unis dans sa course à la radicalisation, à droite surtout, mais à gauche également, une extrême justifiant son existence par l'autre. Zemmour joue des mêmes thèmes que Trump, adaptés à la France, là où Marine Le Pen n'est plus assez radicales. On se rappelera, j'espère, que personne ne pariait sur une victoire de Trump en 2016, en partie due à l'apathie des Démocrates. Personne n'avait imaginé possible l'attaque sur le Capitole le 6 janvier 2021, ni la tentative de coup d'état par Trump et ses acolytes, qui n'a été arrêtée que de justesse. Ce qui arrive aux Etats-Unis finit toujours par arriver chez nous, généralement avec quelques années de retard.

  • Posté par Bastin Eric, jeudi 23 décembre 2021, 19:33

    Zemmour pourrait reprendre à son compte le "C'est dur d'être aimé par des cons" en une de Charlie Hebdo ... Que ses détracteurs se rassurent : tout cela plombe sa campagne, sans mauvais jeu de mots, et il décroche dans les derniers sondages (13 %, il serait désormais en 4ème position derrière Emmanuel Macron, Valérie Pécresse et Marine Le Pen).

  • Posté par ONCKELINX DANIEL, jeudi 23 décembre 2021, 22:08

    La dérive identitaire a gagné Pécresse qui revendique le caractère judéo chrétien de Noël. Elle peut sans aucun doute afficher sa foi mais avoir plus de connaissances des origines de la fête. L'ABC est de relever l'origine celtique de cette date du solstice d'hiver symbolique du renouveau de la nature correspondant bien au sens profond donné à l'arrivée du christ. Les identitaires s'appuient souvent non sur l'histoire mais sur un roman créé pour glorifier leur identité

  • Posté par Haesen Dorian, jeudi 23 décembre 2021, 19:05

    Des idiots. Au même titre que les antifas.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs