Accueil

«On est en train de devenir le fil rouge»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Par leur âge, leur parcours, leurs problèmes, les jeunes en errance ont besoin de réponses différentes de celles que les structures d’accueil traditionnelles proposent aux adultes sans-abri. Déjà, ils s’offusquent à la seule idée de se retrouver hébergés dans un centre avec des SDF plus âgés. « Ils détestent être associés à l’image du vieux sans-abri fou », souligne Nordine Saidi, intervenant psychosocial au sein de l’ASBL Macadam. « Ou se projeter… Ils se disent : ’On ne va pas devenir comme ça quand même !’ »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs