Accueil Société Régions Bruxelles

Prix, amendes, cartes riverains: ce qu’il faut savoir sur les tarifs de stationnement prévus en 2022 à Bruxelles

Après quelques crispations la semaine dernière, l’exécutif bruxellois s’est accordé sur les futurs tarifs de stationnement. Le prix de la première carte de riverain passera de 10 à 15 euros par an, la seconde de 50 à 120.

Temps de lecture: 3 min

Petits fours, flûtes de champagne et cadeaux sous le sapin égaient généralement les réveillons. Sous leur conifère enguirlandé, les membres de l’exécutif bruxellois pourront toutefois aussi glisser leur ordonnance sur le stationnement. La majorité PS-Ecolo-Défi-Open VLD-Groen et Vooruit s’est en effet accordée sur les hausses de tarification dans les 19 communes. Concrètement, le prix minimum de la carte de riverain passera de 10 à 15 euros par an, la seconde de 50 à 120. La possibilité d’une troisième carte de riverain passe, elle, à la trappe. Ces chiffres constituent des prix planchers. Les communes restent donc libres d’appliquer des prix plus élevés. En fonction du type de zone, les tarifs de stationnement payant en voirie augmenteront de 70 à 80 %. De même que les amendes passent, elles, de 25 euros à 35, 45 ou 50 euros. Ces hausses de prix ne doivent rien au hasard. L’ordonnance vise à faire baisser la pression en voirie, conformément au plan régional de mobilité Good Move, qui prévoit la suppression de 65.000 places d’ici 2030.

Ses promoteurs rappellent que près d’un ménage bruxellois sur deux ne dispose pas de voiture. Une étude réalisée par le consultant Rebel a par ailleurs révélé l’existence d’une marge pour une hausse des tarifs. Enfin, comparée avec d’autres villes européennes, la capitale belge ne brille pas particulièrement par ses prix élevés. Le ministre-président Rudi Vervoort (PS) et sa ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) soulignent, dans un communiqué, leur volonté de mieux utiliser l’espace public.

« Le stationnement est un levier très important à cet égard. Avec cette nouvelle ordonnance stationnement, la Région se dote d’un outil pour libérer de l’espace, augmenter son attractivité et la qualité de vie des Bruxellois », explique le premier. « La Région rendra aussi sa politique tarifaire plus attractive, les Park & Ride (P+R) seront rendus gratuits pour ceux qui les utilisent comme parking de dissuasion et le prix d’une place dans un box à vélos sera réduit à 15 € par an. C’est un pas de plus vers une vraie ville à taille humaine », se félicite la seconde.

WhatsApp Image 2021-12-24 at 13.03.26

Fruit d’un compromis laborieux

Le dossier stationnement avait fait, la semaine dernière, l’objet de crispations. La réunion hebdomadaire de l’exécutif s’était achevée prématurément après le départ de la ministre écologiste, en colère après la parution d’un article de L’Echo dévoilant les chiffres sur la table. Autre point de tension : le quotidien faisait aussi état d’un possible blocage de la part du PS. Il n’en fallait pas plus pour que la ministre se sente trahie par son partenaire de majorité. Ce moment de tension a surtout rappelé le profond climat de méfiance au sein de l’exécutif.

En cette veille de Noël, les membres de la majorité ont chacun mis de l’eau dans leur vin. Elke Van den Brandt désirait faire passer à 60 euros le prix de la première carte de riverain. Au niveau local, différents élus PS et Défi trouvaient cette hausse démesurée. Elle passe finalement à 15 euros. En revanche, la hausse des tarifs de stationnement s'élève finalement à 75% et non à 50%. À noter que Défi a obtenu que la faisabilité de redevances proportionnelles soit examinée. Histoire ainsi de ne pas payer une amende complète pour quelques minutes de retard.

La nouvelle grille tarifaire devrait entrer en vigueur l’année prochaine. Avant un feu vert final, les élus locaux auront toutefois leur mot à dire. La conférence des bourgmestres comme les 19 conseils communaux remettront un avis.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 27 décembre 2021, 7:18

    Il est depuis quelques temps, en matière de lutte cotre le corona, beaucoup question de mesures "injustifiées" et "non proportionnelles". On peut dire exactement la même chose de la politique verte (et rouge) en matière de "mobilité" à Bruxelles. A quand un recours là où il le faut (je ne parle pas du Parlement bruxellois qui n'est aucunement représentatif des tendances qui s'opposent sur cette question). Ni des isoloirs, hélas, qui sont de moins en moins bien utilisés.

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 28 décembre 2021, 15:15

    Pour moi, le "recours" consistera à voter NVA aux prochaines élections régionales bruxelloises. Pas par conviction (je vote plutôt au centre-gauche, voire occasionnellement au centre-droit, aux autres niveaux de pouvoir, et je continuerai à le faire), mais parce que grâce aux "vertus" démocratiques du système institutionnel de la région, c'est un excellent moyen de mettre fin à l'entre-soi des gugusses que nous connaissons tous. La contrepartie au fait que Van den Brande puisse emmerder le monde du haut de ses 0,5 % des voix, c'est qu'on peut la bloquer avec un score à peine plus élevé. Avec une NVA incontournable du côté flamand du parlement régional, on peut au moins espérer que les verts devront s'accommoder d'un partenaire moins conciliant que les éternels Spa-CD&V-OpenVLD et auront moins les coudées franches dans la négociation. Il y a peut-être encore moyen de "bien" utiliser les isoloirs (à Bruxelles du moins).

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 26 décembre 2021, 13:56

    Vive les écolos rigolos, grâce à eux, les impôts de toutes sortes vont encore augmentés .Les écolos rigolos, il n' y a pas mieux que eux pour atteindre des niveaux d'imposition jamais atteint. Et, ce n'est pas encore fini !!!!

  • Posté par zay sergio, dimanche 26 décembre 2021, 12:30

    taxer, interdir (sauf le voile qui est permis voir même recommandé). A ça se resume la politique des Ecolo/Gröen à Bruxelles, à partir de cette enfoirée de Van den Brandt. Et puisque la coupole mafieuse qui gouverne la ville est trop attachée au pouvoir, soyez rassurés qu'on ne se débarrassera jamais de cette bande d'ecroc fanatiques.

  • Posté par zay sergio, dimanche 26 décembre 2021, 12:35

    et soyez rassurés aussi que l'argent escroqué avec ces taxes et amendes sera utilisé pour poursuivre les délires de VdB de boulevards urbains, places piétonnes et pistes cyclables, au lieu d'améliorer un peu la qualité su service de la STIB, qui depuis qu'elle est tombée sous la tutelle de l'hystérique flamande, est précipité à un niveau de nullité jamais vu

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo