Accueil L’année 2021 vue par les journalistes du Soir

Quand la vie de l’homme tient de celle d’un animal

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 1 min

5 juin 2021. Au Cambodge, les rats sont entraînés pour détecter les mines antipersonnel qui peuplent encore de nombreuses zones du pays. Qu’on ne s’y trompe pas, les petites bêtes ne servent pas de chair à canon puisque leur faible poids les empêche de déclencher les mines. Mais elles sont entraînées à repérer et indiquer les mines grâce à leur flair surpuissant. Dernièrement, Magawa, un rat géant a reçu une médaille d’or pour avoir repéré à lui seul 67 mines. La vie des hommes dépend aussi de ces « indésirables » et du sort qu’ils veulent bien leur réserver.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’année 2021 vue par les journalistes du Soir

L’année 2021 vue par les journalistes du «Soir»

« Le Soir » s’est prêté à un exercice singulier pour vous proposer de revisiter 2021. Les journalistes de la rédaction ont choisi une photo qui, selon eux, symbolisait au mieux l’année écoulée. Cette photo est accompagnée d’un petit texte qui explique ce choix personnel. Une manière subjective de revivre les événements importants ou plus anecdotiques d’un cru à tout le moins particulier.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs