Accueil Société

Entre 5.000 et 15.000 personnes manifestent contre les mesures envers la culture (photos et vidéos)

Les manifestants se sont rassemblés au Mont des Arts.

Temps de lecture: 3 min

La police a dénombré dimanche quelque 5.000 personnes présentes à la manifestation de soutien au monde de la culture au Mont des Arts à Bruxelles. Selon les organisateurs, ils étaient près de 15.000. De nombreux manifestants munis de parapluies et de pancartes ont rallié la capitale et ce malgré la pluie. Les manifestants entendent dénoncer les nouvelles mesures destinées à lutter contre la propagation du coronavirus décidées par le dernier Comité de concertation. Celles-ci prévoient notamment la fermeture des salles de cinémas et de spectacles.

Vu le succès de l’appel à la mobilisation, l’action a été déplacée au Mont des Arts, alors que la place de la Monnaie était initialement envisagée. Les escaliers du Mont des Arts et la place de l’Albertine toute proche étaient noirs de monde, a constaté un correspondant de l’agence Belga. A côté des parapluies, de nombreux manifestants arboraient également des pancartes avec des slogans tels que «La culture est une nécessité», «pas d’avenir sans culture», «un ministre de la Culture, s.v.p» ou encore «je bois volontiers un verre de vin chaud mais j’ai besoin de culture».

Sur un podium dressé au pied du Mont des Arts, des artistes exécutaient de petites performances tandis que des acteurs du secteur culturel s’exprimaient pour condamner les nouvelles mesures destinées à lutter contre le coronavirus comme la fermeture obligatoire des salles de spectacles, le tout sous les acclamations du public.

« Je vois beaucoup de parapluies, ça veut dire que le ciel pleure avec nous », s’est exclamé Stany Crets, qui a été le premier à appeler à la manifestation. « Je ne suis qu’un modeste artisan doté de bon sens, mais quelque chose m’a dit que c’était maintenant le seul bon moment pour nous de parler d’une seule voix. C’est un jeu politique et malheureusement nous sommes les victimes les plus faciles », poursuit l’acteur et réalisateur.

Le secteur culturel qui a dû fermer ses théâtres et ses salles de spectacles à plusieurs reprises ces deux dernières années exige des politiques qu’ils reviennent sur les mesures actuelles, les acteurs culturels ayant déjà consenti de nombreux investissements en vue de pouvoir accueillir le public en toute sécurité.

Parallèlement, le secteur exige avec force la mise sur pied d’un cadre viable et rentable sur le long terme et accompagné de mesures de soutien, une vision basée sur des faits sur lesquels ils peuvent s’appuyer en lieu et place de cette politique « de feux clignotants ».

Bouchez s’insurge

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a dénoncé la «désobéissance civique» encouragée selon lui par des responsables politiques et par les autorités judiciaires qui ont indiqué qu’ils n’interviendraient pas pour empêcher l’ouverture des salles de cinémas et de spectacles.

«L’honneur du politique est d’être cohérent et de respecter les institutions. Les dernières mesures du Codeco (comité de concertation, ndlr) peuvent faire l’objet d’un débat légitime mais soit les règles sont considérées comme non pertinentes et doivent être changées, soit elles doivent être respectées», a-t-il affirmé sur Twitter.

«Mais cette approche de désobéissance civique encouragée par des politiques mais aussi par les autorités judiciaires est complètement destructrice pour la crédibilité de l’Etat de droit et de nos institutions. Pourquoi faire respecter des fermetures et pas d’autres?», a ajouté le président du MR.

«Si on tolère la non application des règles pour le secteur culturel, en est il de même, par exemple, pour les bowlings, les casinos, paintballs et autres secteurs également fermés? Il faut assumer une orientation ou l’autre. Mais cessons d’abîmer la crédibilité de l’Etat», a poursuivi le chef de file des libéraux francophones.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

42 Commentaires

  • Posté par Peeters P, dimanche 26 décembre 2021, 17:18

    La Nouvelle Zélande c'est 50 morts attribués au Covid depuis 2 ans, autant dire l'une des maladies les moins létales qui n'a jamais existé. Malgré cela, ce Covid est le prétexte à d'étranges décisions ! Pensez-vous qu'ils soient fous ou qu'ils suivent un plan ? https://catholicherald.co.uk/new-zealand-okays-euthanasia-for-covid-patients/?

  • Posté par massacry olivier, dimanche 26 décembre 2021, 19:27

    Et beurk le croisé de mauvaise foi nous inonde encore de ses intox de petit réac. Ici encore il se fait le porte parole de son maitre Trotta-alias-Francesoir-la-terre-est-plate. Non seulement il milite pour un eugénisme de masse, mais aussi pour la souffrance. Tiens au fait comment la Nouvelle Zélande a maintenu un taux de mortalité covid si faible? ( réponse: isolement + vaccination à plus de 75% de la population).

  • Posté par Ernotte Sébastien, dimanche 26 décembre 2021, 16:50

    Ah tient, les vaccinés manifestent aussi maintenant ? Ils se réveillent enfin, un peu tard mesdames et messieurs, vous avez accepté le CST de lz honte sans broncher. Faux pas venir pleurer maintenant, cela fait un an qu on sait qu il est inutile de vacciner hors groupe a risques. Ce scandale vaccinal va se terminer en commission d enquête monstre et en procès multiples contre ceux qui ont tromper la population en affirmant en boucle "le vaccin est sur et efficace". Deux fakes news aujourd'hui reconnues.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 26 décembre 2021, 17:14

    L'avatar(é) <Ernotte> ne lit jamais les réponses à ses "commentaires" ; il "va de l'avant" comme on dit un peu avant Noël. Et comme pour tout bon dindon de la farce, c'est <Youpie !>, <Lol !>, et <Champagne !>. Sans oublier les manipulations diverses et variées, bien sûr.

  • Posté par Grulois Stanislas, dimanche 26 décembre 2021, 17:03

    Ernotte, pas lu mon commentaire précédent à votre sujet ? En plus votre orthographe est à ch... Vous et la crédibilité ça fait 2.

Plus de commentaires
Sur le même sujet (2)

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko