Accueil Opinions Chroniques

2022 vue par Eric Deffet: Quand l’eau aura coulé sous les ponts

Le 14 juillet 2022 marquera le premier anniversaire des inondations en Wallonie. Après l’effarement et le deuil, la reconstruction restera une priorité. Mais il faudra aussi penser à entretenir la mémoire de ce drame.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Prenons les paris : le 14 juillet prochain (et sans doute plus tôt pour tenter de doubler la concurrence), tous les journaux du pays, mais aussi les radios et les télévisions, marqueront le premier anniversaire des inondations catastrophiques et dramatiques de l’été précédent.

Au cœur de la belle saison, il y aura sans doute une célébration, un hommage, quelque part, ce serait la moindre des choses. L’inauguration d’une plaque commémorative ou d’un monument, pourquoi pas ? La nécessité de reconstruire a désormais pris le dessus dans les discours et les actes, ce sera toujours le cas. Mais il faudra se souvenir qu’une quarantaine de personnes ont perdu la vie dans cet événement inédit, et que des milliers de personnes ont souffert. C’est un devoir pour l’année qui va débuter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs