Accueil Belgique Politique

Alexander De Croo sur la vaccination obligatoire: «Je suis prêt à l’envisager»

Pour le Premier ministre, d’autres mesures doivent cependant être envisagées pour vivre au mieux avec le virus durablement.

Temps de lecture: 2 min

Alors que la fin d’année approche et que 2021 a encore été marquée par la pandémie, le Premier ministre, Alexander De Croo, a accordé une longue interview à nos collègues du journal flamand De Zondag. « Omicron ne sera pas la dernière vague », annonce le politique flamand. « Nous devons apprendre à vivre avec le virus. »

Pour ce faire, le Premier ministre esquisse plusieurs pistes : un baromètre, des lits supplémentaires en soins intensifs voire... une vaccination obligatoire. Un dernier point qui n’enchantait guère De Croo ces derniers mois. A plusieurs reprises, il avait déclaré ne pas souhaiter d’obligation. « Je crois davantage qu’il faut convaincre qu’imposer », a d’ailleurs rappelé à De Zondag le Premier ministre. « L'objectif est clair : nous devons vacciner tout le monde. Si la voie de la vaccination obligatoire peut y contribuer, je suis prêt à l'envisager, » glisse-t-il, rappelant qu’un débat au Parlement sera nécessaire.

Pour Alexander De Croo d’autres mesures doivent cependant être envisagées pour vivre au mieux avec le virus durablement. « Nos hôpitaux doivent être mieux à même de faire face aux pics. Les 2.000 lits de soins intensifs sont-ils suffisants ? Peut-être pas. Deuxièmement, nous devons consacrer davantage d'efforts à la prévention continue, comme la ventilation. Troisièmement, nous devons renforcer nos centres de vaccination et de dépistage pour soulager les médecins généralistes. Et quatre : un baromètre, un système avec des seuils, doit apporter de la clarté. Ce sont quatre choses qui sont nécessaires à long terme. »

> Coronavirus: voici les nouveaux symptômes du variant omicron

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

80 Commentaires

  • Posté par curto calogero, lundi 27 décembre 2021, 21:50

    Dans les hôpitaux, la famille des personnes âgé souffrant de pathologie grave sont souvent abordé, avec un discours de l'utilité de poursuivre de soins assez lourd, et demande a la famille si vraiment ils veulent poursuivre les traitements.

  • Posté par curto calogero, lundi 27 décembre 2021, 21:46

    Murielle Meuris, sur RTC L!ège, a dit que des patients souffrant de pathologies grave , en raison de la charge des hôpitaux, n'ont pu être soigner et sont décédé , c'est grave d'en arriver a se state , et ont se justifie en stigmatisant les non vacciner.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 29 décembre 2021, 0:49

    Cher Calimero : Et que dirait donc Madame Soleil à propos de votre orthographe ?

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 27 décembre 2021, 18:15

    Par rapport à nos nombreux voisins européens (N,S,E, et Ouest) , notre (petite) Belgique s'en tire plutôt pas mal ! Ne boudons pas notre plaisir et BONNES FÊTES à Tous/ Toutes (y compris aux grincheux.se.s)

  • Posté par Lecocq Annie, lundi 27 décembre 2021, 15:04

    Nouvelles de France: «Les chiffres rapportent 40 malades en une semaine pour 100 000 habitants en France» : Laurent Toubiana, épidémiologiste à l'INSERM donne son avis sur la Covid-19 et les informations véhiculées à ce sujet. Selon lui, il s'agit d'un " MENSONGE PROBABLEMENT L'UN DES PLUS GRANDS MENSONGES DE TOUS LES TEMPS" Laurent Toubiana, né le 3 mai 1958 à Alger, est un chercheur français de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, qui travaille au Laboratoire d'informatique médicale et d'ingénierie des connaissances en e-Santé (LIMICS), une unité mixte de recherche. Il est par ailleurs le fondateur et directeur d’une association nommée « Institut de recherche pour la valorisation des données de santé » (IRSAN), qui propose ses analyses des données médicales relatives à certaines épidémies. Au cours de la pandémie de Covid-19, il adopte une attitude « rassuriste » et émet des avis à contre-courant de ceux de la communauté scientifique. Nous verrons ce soir ce qu'en pense Le Dieu MACRON.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une