Accueil Société

Coronavirus: voici les nouveaux symptômes du variant omicron

Le nouveau variant omicron s’accompagne de symptômes qui diffèrent de ceux présents avec le variant delta.

Temps de lecture: 2 min

Selon des données britanniques, les trois symptômes « classiques » du variant delta ne se retrouvent pas chez les personnes infectées par omicron.

Nez qui coule, maux de tête, fatigue, éternuements et maux de gorge : voici les cinq symptômes principaux détectés après une infection au variant omicron. C’est ce qui ressort des données de l’application Zoe, le système britannique qui permet d’analyser la propagation du coronavirus dans le pays.

Des chercheurs ont ainsi analysé les données les plus récentes sur le territoire de Londres. La moitié des personnes ayant déclaré des symptômes de rhume ont eu un test PCR positif, comme c’était le cas lorsque le variant delta était dominant au Royaume-Uni. Mais seule la moitié d’entre eux présentait également les trois symptômes classiques du variant delta : fièvre, toux, perte de l’odorat ou du goût.

Un nouveau symptôme fait son apparition : la diminution de l’appétit.

« Nous l’avons constaté en Afrique du Sud également, la perte de l’odorat et du goût est beaucoup moins fréquente avec le variant omicron tandis que la fatigue en particulier est très fréquente », a expliqué Marc Van Ranst au Nieuwsblad.

Pour le groupe d’expert britannique, il est nécessaire d’informer la population sur ces changements de symptômes. « Les sites officiels indiquent toujours que l’apparition soudaine d’une forte toux, la fièvre et la perte de l’odorat et du goût sont les principaux signes d’une infection au coronavirus. Et donc une indication pour se faire dépister et s’isoler », s’inquiète le professeur Tim Spector dans les colonnes du Guardian. « Alors que pour la plupart des gens, l’omicron se ressent comme un rhume et commence par un écoulement nasal, un mal de gorge et un mal de tête. Pour sauver des vies, il est urgent de changer la communication. »

À lire aussi Le vrai ou faux: le variant omicron touche-t-il plus les vaccinés que les non-vaccinés?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Legarou Marcel, lundi 27 décembre 2021, 21:39

    Avec des symptômes pareils les labos de testing se frottent les mains Et dans trois mois c’est la saison du rhume des foins bingo ! Enfin pour eux par pour nous qui payerons bientôt la note, ainsi que nos descendants, esclaves des banques à perpétuité

  • Posté par massacry olivier, lundi 27 décembre 2021, 22:27

    Encore une fois un commentaire ridicule, les couts du testing serait une arnaque, une dépense inutile. Mr Legarou préférait creuser encore plus le couts des hospitalisations, voire même qu'il n'y plus de descendance. La liberté ultime, s'affrichir de nos prochains?

  • Posté par curto calogero, lundi 27 décembre 2021, 16:37

    omicron, les vacciner sont la cible privilégier du variant, un scientifique Français, fait la démonstration sur les Antennes Française.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 28 décembre 2021, 10:38

    <Calogero>, allez donc vous recoucher... Vous délirez à nouveau mon "brave ami", et vous racontez à nouveau les mêmes stupidités en boucle là.

  • Posté par Van Haesendonck Eric, lundi 27 décembre 2021, 13:03

    Donc en gros omicron, pour la large majorité des gens ce sera juste un gros rhume avec un peu de fatigue. Et pour ça on ferme la culture ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko