Accueil Économie Mobilité

Airbus et Boeing inquiets du déploiement de la 5G à cause des risques d’interférence avec les avions

Les interférences provenant de la proximité des fréquences attribuées aux opérateurs téléphoniques et celles des altimètres aériens intégrés dans de nombreux systèmes de sécurité a incité les deux constructeurs à prévenir l’administration Biden. En Europe aussi on surveille les potentielles interférences entre les deux univers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Les responsables d’Airbus et de Boeing ont signé une lettre commune qui demande aux autorités américaines de reporter le déploiement de la 5G, prévu pour ce 5 janvier aux États-Unis, par crainte d’interférence avec certains outils de contrôle des avions qu’ils construisent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, jeudi 30 décembre 2021, 8:56

    Et c'est maintenant qu'on y pense??? Très diplômés mais 90% de nuls! Et ces génies sont aux manettes à tous niveaux.... Pffffffffff

  • Posté par ADAM Jean-Victor, mardi 28 décembre 2021, 15:46

    Bla bla comme toujours

  • Posté par Dupont Vincienne, mardi 28 décembre 2021, 15:00

    Et si en plus le commandant de bord est vacciné, on est foutus ! Son cerveau va entrer en résonance avec les ondes et il sera directement télécommandé par Bill Gates (qui comme chacun sait est un très mauvais pilote).

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs