Accueil Culture Musiques

Fray, Staier: piano et clavecin bienvenus

Bach, « Variations Goldberg » et « Clavier bien tempéré »

Fiche - Temps de lecture: 1 min

La querelle des anciens et des modernes n’est plus de mise. Bach, au piano, a repris tous ses droits et il caracole avec une volubilité communicative dans les Variations Goldberg enjouées de David Fray qui s’imposent par leur lisibilité bienveillante. Au clavecin, on attendait d’Andreas Staier, une lecture magistrale à la Leonhardt du deuxième livre du Clavier bien tempéré. L’intérêt est ailleurs, dans une interprétation certes réfléchie et pensée mais qui, surtout, s’offre le plaisir d’un épanouissement non démonstratif. Le bonheur de l’instant l’emporte désormais sur la démonstration magistrale et c’est très bien ainsi.

Erato, harmonia mundi (2CD)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une