Accueil Culture Arts plastiques

A Paris, l’art lumineux d’Anni et Josef Albers

Le Musée d’art moderne de Paris présente une remarquable rétrospective de ces deux artistes ayant tracé leur propre voie à partir du Bauhaus.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Si vous faites un saut à Paris à l’occasion des vacances de cette fin d’année, ne manquez surtout pas cette exposition qui se termine le 9 janvier.

Certes, Anni et Josef Albers ne sont pas des stars « grand public ». Ils sont bien mieux que cela : des artistes qui ont cherché toute leur vie à se remettre en question, créant des œuvres abstraites d’une beauté et d’une luminosité indémodables.

Anni et Josef Albers n’ont jamais rien créé en commun. Ils ont par contre partagé leur existence, se soutenant mutuellement dans un travail de création qui, selon les termes de Josef, avait pour but de nous « apprendre à voir et à sentir la vie ».

Cette vie, on la sent vibrer dans chacune des œuvres du remarquable parcours imaginé par la commissaire Julia Garimorth. On y retrouve les œuvres iconiques de chacun, mais aussi une série de choses moins connues, de documents, d’objets, de photographies…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs