Accueil Monde Europe

Russie: Memorial, pilier de la société civile depuis trente ans, est réduite aujourd’hui à la dissolution

L’organisation, réputée pour sa défense des droits de l’homme, a été condamnée ce mardi par la Cour suprême à se liquider. Elle est accusée d’avoir enfreint la loi sur les « agents de l’étranger ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En pleine vague de répression contre les voix critiques du Kremlin de Vladimir Poutine, c’est un coup porté à l’un des piliers de la société civile russe depuis trente ans. La Cour suprême, plus haute instance judiciaire à Moscou, a dissout, ce mardi 28 décembre, Memorial, la principale ONG des droits de l’homme du pays. « Pozor ! » (« Honte ! »), ont immédiatement crié quelques dizaines de simples citoyens. Venus en face de la Cour, ils ont crié leur colère et apporté leur soutien à l’ONG créée en 1989 par le prix Nobel de la Paix Andreï Sakharov.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs