Accueil Monde Europe

La condamnation de Ghislaine Maxwell torpille la défense du prince Andrew

Le fils cadet d’Elizabeth II est accusé d’agression par Virginia Giuffre, qui affirme avoir eu avec lui une relation sexuelle moyennant rémunération alors qu’elle était mineure.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le verdict de culpabilité rendu par un tribunal new-yorkais à l’encontre de Ghislaine Maxwell, reconnue coupable d’une série de crimes sexuels envers des jeunes filles mineures, torpille la défense du prince Andrew. Le fils cadet d’Elizabeth II est accusé d’agression par Virginia Giuffre, une ancienne call-girl, qui affirme avoir eu avec lui une relation sexuelle moyennant rémunération alors qu’elle était mineure. Annoncée le 29 décembre, la décision à l’unanimité du jury risque de peser lourd sur l’issue du procès au civil visant le duc d’York, lequel devrait se dérouler début janvier dans l’enceinte du même tribunal de Manhattan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs