Accueil Culture

La reprise des activités culturelles plombée par le nouvel arrêté royal

Les conditions de la réouverture des salles définies dans le nouvel arrêté royal restent très restrictives et difficiles à mettre en œuvre, sauf pour les cinémas.

Chef du service Culture Temps de lecture: 2 min

L’arrêté royal du 29 décembre 2021 devait libérer l’ensemble du secteur culturel. A la lecture du texte, nombre de gestionnaires de salles se perdaient pourtant en conjectures sur les interprétations à en donner.

Selon les représentants du secteur culturel, l’arrêté établit, en effet, une forme de discrimination entre les salles de cinémas et les autres lieux de culture. Nous avons demandé au cabinet de la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, le sens précis qu’il fallait accorder au texte publié au Moniteur.

Des règles claires pour les cinémas

« Pour les cinémas les règles sont désormais les suivantes », nous explique Marie Verbeke, porte-parole de la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden. « Ils peuvent accueillir un maximum de 200 spectateurs par salle. Et si des séances accueillent des personnes sans Covid Safe Ticket, l’exploitant doit prendre les mesures adéquates de distanciation sociale : 1,5 mètre entre chaque groupe de spectateur. »

Des dérogations locales pour les autres lieux de culture

Pour ce qui concerne les autres événements et représentations culturelles en intérieur, les spectacles peuvent aussi être organisés pour un public assis de maximum 200 personnes mais avec des conditions restrictives.

« Au-delà de 50 personnes dans la salle, le Covid Safe Ticket doit, dans tous les cas, être réclamé », précise Marie Verbeke. « Il faut par ailleurs obtenir une autorisation préalable de l’autorité locale compétente ». En clair, pour accueillir plus de 50 personnes, il est donc nécessaire de négocier un feu vert.

Le ministère de l’Intérieur ajoute, à ce propos, que les entités fédérées, les gouverneurs et les bourgmestres gardent le pouvoir d’imposer l’utilisation du Covid Safe Ticket pour tous les événements accessibles au public sur leur territoire, comme celui d’abaisser les jauges admissibles du nombre de spectateurs.

Des conditions de reprise incertaines

Les nouvelles règles impliquent donc très concrètement que pour accueillir plus de 50 spectateurs, un exploitant de théâtre ou un responsable de centre culturel sera contraint de passer par des dérogations, via des protocoles particuliers, à fixer en fonction des spécificités de chaque lieu. Et tout cela rend les conditions de la reprise incertaine, au point que certains songent déjà à d’autres recours en justice…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Huys Eric, vendredi 31 décembre 2021, 16:31

    "En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables." - Georges Clémenceau Le Codeco nous en apporte la confirmation tous les jours...

  • Posté par lambert viviane, vendredi 31 décembre 2021, 2:10

    M. De Croo et Vanden Broeck ne jouent pas un mauvais tour. Le CODECO est revenu à la situation antérieure à celle du 22 décembre. Aucun recours n'a été introduit avant cette date pour mettre en cause les décisions prises. Il reste aux ECOLO girouettes, toute honte bue, à se taire, de même que Clarinval , Jeholet et Ducarme, le peu glorieux trio plus agriculteurs que cultureux.

  • Posté par Huys Eric, vendredi 31 décembre 2021, 16:37

    Certes, le cercle n'est-il pas qu'une ligne droite revenue à son point de départ?

  • Posté par lambert viviane, vendredi 31 décembre 2021, 2:10

    M. De Croo et Vanden Broeck ne jouent pas un mauvais tour. Le CODECO est revenu à la situation antérieure à celle du 22 décembre. Aucun recours n'a été introduit avant cette date pour mettre en cause les décisions prises. Il reste aux ECOLO girouettes, toute honte bue, à se taire, de même que Clarinval , Jeholet et Ducarme, le peu glorieux trio plus agriculteurs que cultureux.

  • Posté par Salvo Vince, samedi 1 janvier 2022, 7:20

    C'est vrai ça, elle est où la taxe kilométrique à Bruxelles ? On l'attend avec impatience ! Ils parlent ces écolos mais ne font rien...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une