Accueil Société

Les images des célébrations du Nouvel An, en Belgique et dans le monde

Le monde a célébré ce samedi le passage à l’an 2022. Retour en images sur ces feux d’artifice et rassemblements à Bruxelles et ailleurs dans le monde.

Temps de lecture: 3 min

Beaucoup de feux d’artifice ont retenti tout au long de la soirée, malgré l’interdiction sur tout le territoire de la Région bruxelloise imposée du 23 décembre au 9 janvier.

BRUSSELS NEW YEAR'S EVENING

bx

bx3

bx2

Bruxelles, le 1er janvier 2022.
Bruxelles, le 1er janvier 2022.

La police est intervenue à 395 reprises à Bruxelles dans la nuit de vendredi à samedi à l’occasion du Nouvel An, rapporte la porte-parole de la zone Bruxelles-Ixelles, Ilse Van de keere. Plusieurs dizaines de personnes ont fait l’objet d’une arrestation administrative.

De Séoul à Mexico et San Francisco, de nombreuses festivités ont été, une nouvelle fois, annulées ou sévèrement encadrées.

Seoul, le 1er janvier.
Seoul, le 1er janvier.

A Paris, où le traditionnel feu d’artifice de la Saint-Sylvestre a été annulé, des milliers de touristes et de badauds – beaucoup moins nombreux qu’avant la pandémie – ont déambulé sur l’avenue des Champs-Elysées, bordée d’arbres scintillants, où les policiers contrôlaient le port du masque, à nouveau obligatoire.

« Tout est fermé aux Pays-Bas, donc on est mieux ici. Je vais rester jusqu’à minuit, voir les lumières, après on ne sait pas trop », explique Koen, un touriste néerlandais de 22 ans venu à Paris pour le réveillon avec sa petite amie.

paris

Paris, le 1er janvier 2022.
Paris, le 1er janvier 2022.

En plein coeur de Madrid, le traditionnel rassemblement à la Puerta del Sol a réuni quelque 7.000 personnes pour avaler des grains de raisin au son des douze coups de minuit.

Madrid, le 1er janvier 2022.
Madrid, le 1er janvier 2022.

« C’est calme, ça me plaît »

A Sydney, ville qui se vante habituellement d’être la « capitale mondiale du Nouvel An », la foule était inhabituellement peu nombreuse sur le port pour assister au traditionnel feu d’artifice.

syndey

Sydney, le 1er janvier 2022.
Sydney, le 1er janvier 2022.

A Dubaï (Emirats arabes unis), 36 feux d’artifice sur 29 sites ont embrasé la ville. Les fêtards se sont rassemblés dès le début de la soirée pour assister au spectacle de la plus haute tour du monde, la Burj Khalifa.

UAE-NEW-YEAR-FIREWORKS

Dubai, le 1er janvier 2022.
Dubai, le 1er janvier 2022.

Au Brésil, Rio de Janeiro a réduit la voilure pour ses célébrations, qui attirent annuellement trois millions de touristes sur la célèbre plage de Copacabana. Cette année, les concerts ont été annulés, l’accès au quartier restreint, et la pluie de l’été tropical s’est invitée.

Vendredi, trois heures avant l’entrée dans 2022 et les 16 minutes de feux d’artifice au-dessus de la baie, seul un nombre limité de fêtards – pour la plupart habillés de blanc comme le veut la tradition – avait répondu présent.

« Je m’attendais à voir bien plus de gens, que ce soit stressant », explique Alejandra Luna, une touriste colombienne de 28 ans, « mais c’est calme, ça me plaît ».

Rio de Jaineiro, le 1er janvier 2022.
Rio de Jaineiro, le 1er janvier 2022.

« Notre rêve »

A New York, les fêtards ont commencé à se regrouper vendredi soir sur l’emblématique Times Square, au coeur de Manhattan, pour assister au compte à rebours juste avant minuit et au lâcher de la boule et des confettis qui marque l’entrée dans la nouvelle année.

Le maire Bill de Blasio avait promis que la fête aurait lieu mais avec seulement 15.000 personnes sur Times Square au lieu de 60.000, toutes masquées et vaccinées.

Le président américain Joe Biden a appelé vendredi à l’unité dans un message vidéo : « Alors que nous entrons dans la nouvelle année, je suis plus optimiste sur l’avenir de l’Amérique que je ne l’ai jamais été (…) Chaque crise à laquelle nous avons été confrontés, nous l’avons transformée en une opportunité d’être une nation plus forte et meilleure ».

times square

tq2

New York, le 1er janvier 2022.
New York, le 1er janvier 2022.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Braconnier Michel, samedi 1 janvier 2022, 10:41

    A Dubai c'est stupide, puisqu'ils n'ont pas le même calendrier ! Récupération publicitaire !

  • Posté par Herold Gustave, dimanche 2 janvier 2022, 2:37

    Exactement pays musulman !!!!!!!

  • Posté par Herold Gustave, dimanche 2 janvier 2022, 2:37

    Exactement pays musulman !!!!!!!

  • Posté par Lecocq Annie, samedi 1 janvier 2022, 9:47

    PAUVRE bELGIQUE. et surtout bRUXELLES.

  • Posté par Herold Gustave, dimanche 2 janvier 2022, 2:38

    Merci a nos politiques !!!!

Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko