Accueil Monde France

France: ce qui change pour les Belges, vaccinés ou non

De nouvelles règles seront d’application en France à partir de lundi.

Temps de lecture: 3 min

Les règles d’isolement allégées

Les règles d’isolement des personnes positives au Covid-19 en France seront allégées à partir de lundi 3 janvier pour celles ayant un schéma vaccinal complet, qui devront s’isoler pendant une durée de sept jours quel que soit le variant, un isolement qui pourra être levé au bout de cinq jours en cas de test antigénique ou PCR négatif, a annoncé le gouvernement dimanche.

De leur côté, les personnes n’ayant pas de schéma vaccinal complet « devront s’isoler dix jours, avec une sortie possible au bout de sept jours selon les mêmes conditions ».

Par ailleurs, il n’y aura plus de quarantaine pour les personnes cas contact disposant d’un schéma vaccinal complet, qui devront cependant strictement respecter les gestes barrières et « faire des tests réguliers », a expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans une interview au journal du dimanche.

En revanche, les cas contact qui n’ont pas fait leur rappel dans les temps, devront s’isoler sept jours, a ajouté le ministre, puis obtenir un test antigénique ou PCR négatif à l’issue de cette période pour pouvoir sortir d’isolement.

Masque obligatoire dès 6 ans

En France, le port du masque va être obligatoire dès six ans à partir de lundi dans les transports intérieurs selon un décret paru samedi au Journal officiel, qui interdit en outre la vente et la distribution de nourriture et boisson à bord pendant trois semaines.

Cette obligation, qui concernait jusqu’à présent les enfants à partir de 11 ans, va s’appliquer dans les transports collectifs, bateaux, avions, et véhicules (dont les taxis et VTC), ainsi que dans les gares, stations de transports publics et aérogares, précise le décret.

L’accès à ces espaces et moyens de transports « est refusé à toute personne qui ne respecte pas cette obligation », note le texte -la formulation étant inchangée par rapport à la version précédente de ce décret.

À partir de lundi et « jusqu’au 23 janvier 2022 inclus, la vente et le service pour consommation à bord d’aliments et de boissons sont interdits lors des trajets au sein du territoire métropolitain » ou des collectivités d’outre-mer, indique aussi le décret.

Le décret ne donne pas de détail supplémentaire sur la consommation à bord, à part le fait que les restaurants des bateaux ne sont pas concernés. Les transporteurs devront préciser directement ce qu’il en sera sur la base d’un protocole sanitaire, a précisé Matignon à l’AFP.

« En application des consignes indiquées par le Premier ministre il n’est pas permis d’enlever le masque pour consommer de la nourriture ou des boissons » quel que soit le train, à l’exception des Thalys et Eurostar, a par exemple indiqué un porte-parole de la SNCF.

Les services de restauration à bord des TGV et Intercités seront suspendus lundi, et jusqu’au 23 janvier, conformément au décret, a précisé la SNCF.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

France: nouvelle condamnation pour Claude Guéant

Déjà incarcéré du fait d’une précédente condamnation, l’ancien ministre de l’Intérieur et secrétaire général de l’Elysée s’est vu infliger vendredi un an de prison dont huit mois ferme, dans l’affaire des sondages de l’Élysée sous Nicolas Sarkozy. Une sanction dont il va faire appel.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs