Accueil

Quels changements pour les psychologues?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Si le budget accordé à la santé mentale se voit quadruplé, la réforme risque de faire quelques déçus. Seuls les psychologues conventionnés, c’est-à-dire qui ont passé une convention avec un réseau de soin, sont autorisés à pratiquer le remboursement. Pour être conventionné, le critère minimal est de disposer du visa et de l’agrément pour exercer la psychologie clinique. Les psychologues doivent également s’insérer dans un réseau de soins, avec les conséquences que cela implique : approche multidisciplinaire, participation à des supervisions, ainsi que des activités proposées par le réseau. « Nous n’allons pas spécialement assister à une déferlante de candidatures. Les psychologues sont déjà bien occupés depuis le début de la crise », souligne Quentin Vassart, président de l’UPPCF.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs