Accueil Monde États-Unis

Le compte d’une élue américaine anti-vaccin fermé par Twitter

Twitter a annoncé dimanche avoir suspendu de manière permanente l’un des comptes de l’élue républicaine Marjorie Taylor Greene, accusée de violer les règles du réseau social en matière d’information sur la pandémie.

Temps de lecture: 2 min

Le réseau social a fermé son compte personnel, @mtgreenee, sur lequel cette fervente partisane de Donald Trump, connue pour ses outrances, a notamment relayé de nombreuses fausses informations sur le vaccin anti-Covid. Mme Greene, qui a aussi reproduit les allégations de fraudes électorales brandies sans preuve par l’ex-président, garde toutefois la main sur son compte d’élue à la Chambre des représentants @RepMTG, qu’elle utilisait moins jusqu’ici.

Le réseau social n’a pas précisé quels messages avaient posé problème mais a fait référence dans un communiqué transmis à l’AFP à son «système de pénalités» graduelles, qui impose plusieurs violations avant de suspendre un compte.

L’élue controversée avait déjà vu son compte bloqué pendant une semaine en août parce qu’elle avait tweeté que les vaccins «ne fonctionnent pas». Samedi, elle avait encore évoqué, sans aucun élément factuel, «un nombre extrêmement élevé de morts dûs au vaccin contre le Covid». Dimanche, Mme Greene a vivement critiqué la sanction: Twitter «est un ennemi de l’Amérique et ne peut pas faire face à la vérité», a-t-elle écrit dans un communiqué. «Ce n’est pas grave, je vais montrer à l’Amérique qu’on n’a pas besoin d’eux.»

Le réseau social a également banni Donald Trump après l’assaut sur le Capitole, le 6 janvier 2021, par ses supporteurs qu’il avait chauffés à blanc en évoquant une «élection volée».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , lundi 3 janvier 2022, 11:19

    Ceux qui condamnent Twitter pour sa décision prise à l'égard de cette élue "républicaine" devraient d'abord se souvenir ou savoir de qui et de quoi on parle. Cette personne, qui incarne à merveille la totalité des "valeurs" revendiquées par Trump, est une partisane fanatique des pires théories conspirationistes de l'extrême droite suprémaciste blanche et antisémite... De même que de la théorie génocidaire véhiculée par Qanon. Cette charmante mandataire publique a également appelé à exécuter des dirigeants démocrates comparés à des nazis. Bref du délire intégral... Le retour de Trump au pouvoir de même que le renversement des majorités au Congrès en faveur du GOP devenu de facto "le parti Trump", représenteraient un grave danger pour la démocratie aux USA, pouvant déboucher sur une forme de guerre civile.

  • Posté par J.-M. Tameyre, dimanche 2 janvier 2022, 20:06

    On pourrait attendre la même attitude de Facebook, cette compagnie totalement répugnante, et accessoirement du journal Le Soir.

  • Posté par Martin Roland, dimanche 2 janvier 2022, 21:06

    Suite: comme E. Raspe l'a écrit aujourd'hui : "Les réseaux sociaux sont le lieu d'aisance ( = les chiottes comme l'avait dit le tsarévitch à une autre occasion) où ces publications* trouvent leur place." Facebook Twitter & Youtube sont les endroits rêvés pour partager "ad nauseam" des sentiments et exhiber sans aucun complexe la crétinerie la plus crasse, ce qui d'ailleurs n'avait pas échappé à Umberto Eco : « Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui avant, ne parlaient qu'au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd'hui, ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel » . Facebook , Twitter et Youtube sont directement RESPONSABLES de la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement et je suis absolument certain qu'ils en sont parfaitement conscients ! Donc, même si cela peut provoquer des "haut le coeur" , ne jetons pas trop vite le bébé avec l'eau du bain ... * fake-news et manipulations fallacieuses des talibans antivax

  • Posté par Martin Roland, dimanche 2 janvier 2022, 20:42

    LOL: 'faut que je vous raconte: voici quelques semaines, sur Facebook, j'avais traité de "connasse" une antivax hystérique qui avait laissé un commentaire totalement délirant et d'une stupidité incommensurable. Facebook m'avait envoyé un message me signalant que j'avais enfreint aux règles du site et que mon commentaire avait été supprimé mais que j'avais la possibilité de signaler mon désaccord au sujet de cette décision. Ce que j'ai fait immédiatement en faisant remarquer que cette personne était potentiellement un danger public. Et devinez quoi ? Mon com. est réapparu !!!

Aussi en USA

Etats-Unis: Nancy Pelosi est candidate à sa réélection

La présidente de la chambre des représentants Nancy Pelosi, femme la plus puissante de Washington, a annoncé mardi être candidate à sa réélection au congrès des Etats-Unis. Elle n'a toutefois pas précisé si elle souhaitait se maintenir au poste de "speaker".
Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs