Accueil Opinions Éditos

Une année cruciale pour le tigre chinois

Les JO d’hiver s’ouvriront dans un mois à Pékin. Entre les boycotts diplomatiques et la gestion de la crise sanitaire, la situation est compliquée pour la Chine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Dans un mois, aux premiers jours de l’année du Tigre, s’ouvriront à Pékin les JO d’hiver. Un événement qui devait permettre à la Chine de rééditer l’opération de com menée lors des Jeux d’été de 2008 : le monde avait alors redécouvert un grand pays moderne.

Ces jeux-ci étaient donc une entrée en matière rêvée pour le Parti : il veut faire de cette année un triomphe menant, à l’automne, à son XXe Congrès, qui devrait confirmer, pour un 3e  mandat inédit, le président Xi Jinping.

Mais le boycott diplomatique partiel de ces JO, décidé par les USA, le Canada, le Royaume-Uni et l’Australie pour dénoncer les « violations des droits humains » commises par Pékin, et notamment « les crimes contre l’humanité au Xinjiang », risque de ternir l’événement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Édito L’indécente paralysie de la Vivaldi

Alors que la hausse des prix frappe de plein fouet les Belges, les membres de la Vivaldi ne parviennent pas à se mettre d’accord sur un plan d’action évoqué il y a quatre mois. Le pire aujourd’hui n’est pas le coût de l’énergie, mais l’abandon des politiques.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs