Accueil Société

Des soignants non vaccinés témoignent: «Aux yeux de beaucoup, j’étais considéré comme inconscient, égoïste et complotiste. Et je pense n’être rien de tout cela»

L’heure du choix a sonné pour les soignants non vaccinés. Face à ce dilemme, ils racontent leur année sans vaccin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 7 min

Le sujet est quelque peu tabou. La preuve, beaucoup de soignants non vaccinés n’ont pas voulu témoigner. Soit parce qu’ils craignaient d’être mal compris ou jugés. Soit parce qu’ils ne veulent tout simplement pas que leur employeur connaisse leur statut vaccinal. D’autres ont choisi l’anonymat « pour ne pas avoir de problèmes ». Pourtant, depuis le 1er janvier, ces soignants non vaccinés en risquent, des problèmes, s’ils ne se décident pas à passer par la case vaccin. Certains refusent toujours, d’autres hésitent. Et puis, il y a ceux qui, bien obligés, ont fini par céder.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

190 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 12 janvier 2022, 20:10

    Les soignants "non vaccinés" ne sont qu'une infime minorité. Pas étonnant qu'ils sévissent surtout dans les hôpitaux ... à Bruxelles! Pour la transparence, les patients ont aussi le DROIT de savoir chez qui aller (la vaccination RÉDUIT le risque de contamination ... sauf pour les covidiots !).

  • Posté par curto calogero, lundi 10 janvier 2022, 1:06

    Olivier, je pose une question, en tend que non vacciner, je peu donner du sang.

  • Posté par massacry olivier, lundi 10 janvier 2022, 23:09

    Oui, contrairement aux dires de beaucoup, le ségrégationnisme n'est pas de mise.

  • Posté par curto calogero, lundi 10 janvier 2022, 1:06

    Olivier, je pose une question, en tend que non vacciner, je peu donner du sang.

  • Posté par curto calogero, dimanche 9 janvier 2022, 21:05

    J'ai reçu ma convocation habituelle, pour donner du sang, je suis pas vacciner, je peu encore donner du sang.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs