Accueil Société

Les tatoueurs doivent se passer de certaines couleurs

Dès le 4 janvier 2022, la réglementation européenne « Reach » interdit l’utilisation de certains pigments colorés dans l’encre de tatouage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis le début de cette année, des centaines de produits manipulés quotidiennement par les tatoueurs ne sont plus autorisés. Le Service Public Fédéral (SPF) Santé Publique veillera à ce que 25 pigments ne soient plus utilisés par les salons de tatouage belges, affectant notamment différentes teintes de rouge, d’orange et de jaune. Plus de 4.000 substances sont également abaissées à de faibles seuils dans les encres.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par M. G., lundi 3 janvier 2022, 22:23

    Par contre, on peut continuer de trouver des tonnes de substances, colorants, et autres agents conservateurs dans la très grande majorité des produits vendus en supermarché. Plus facile de s'attaquer à de petits indépendants que de s'en prendre aux multinationales. Personnellement, jamais entendu parler, hormis les gens qui ne respectent pas les règles d'entretien et de soins, de personnes qui ont eu de soucis avec leurs tatouages, même 30/40/50 ans après ....

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs