Accueil Société

Jeunesse: en Flandre, les bénévoles devront montrer patte blanche

Les bénévoles devront-ils présenter leur casier judiciaire dans les métiers de contact structurel avec des mineurs, comme en Flandre ? Pas totalement en ce qui concerne la Fédération Wallonie-Bruxelles…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Flandre souhaite au second semestre 2022 étendre l’obligation de présenter un casier judiciaire pour les bénévoles. Pour l’heure, il est réclamé aux enseignants et aux professionnels de l’animation de jeunesse. Demain, il le sera également aux bénévoles engagés dans des contacts avec des mineurs. Objectif : contribuer à la sécurisation des plus jeunes face aux potentielles violences sexuelles. Ce principe concernera toute personne qui entre en contact structurel avec les jeunes, notamment les bénévoles comme les chefs scouts ou entraîneurs sportifs. Les secteurs d’activités sont nombreux : cela va de la culture, du sport, de la jeunesse à l’éducation et l’aide sociale. Le décret, porté par la ministre de la Justice, Zuhal Demir (N-VA), et le ministre de l’Éducation et des Sports, Ben Weyts (N-VA), a été transmis au Conseil d’Etat. Il doit encore être approuvé par le parlement flamand.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Wemmel Thierry, mardi 4 janvier 2022, 1:29

    @massacry olivier : je pense qu'il s'agit d'un abus de langage. Je cite : "L’association doit formaliser ton engagement via un document reprenant des informations sur l’association, et sur tes droits et devoirs vis à vis de l’association. Ce document peut se présenter sous différentes formes (convention, une charte, …). Sache que si l’association choisit de formaliser ton engagement par un contrat, tu n’es pas obligé de le signer. En effet, la relation entre un bénévole et une organisation ne doit pas faire pas l’objet d’un contrat.". Source : https://www.bruxelles-j.be/voyager/sengager-comme-volontaire-en-belgique-et-a-letranger/les-conditions-de-lengagement-volontaire/

  • Posté par Van Wemmel Thierry, lundi 3 janvier 2022, 20:33

    J'ai été animateur bénévole de mes 16,5 ans à mes 18,5 ans. C'est quand même une charge : 3 dimanches sur 4 de réservés plus les vendredis soirs qui précèdent pour préparer. Sans compter, les 3 W.E. par an et le grand camp de 10-12 ou 15 jours pendant l'été (+ préparation). J'ai dès lors un peu difficile quand il est question dans la même phrase de "bénévoles" et "d'obligations". Si on veut imposer des obligations, je n'ai pas de problèmes, mais alors qu'on établisse un contrat avec toutes les conséquences.

  • Posté par massacry olivier, lundi 3 janvier 2022, 21:49

    Ceci étant dit, le contrat de bénévolat existe.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs