Accueil

Le monde de la nuit veut rouvrir le 29 janvier

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Du prochain Codeco, le monde de la nuit n’attend plus rien, dégoûté par les trois derniers. « On vient de passer des fêtes horribles par rapport à notre métier et une grande partie se demande ce qu’il fait encore en Belgique », explique Lorenzo Serra, de la Brussels By Night Fédération.

« Nous sommes sortis des trois derniers Codeco dans un état d’incompréhension, de colère et de non-sens total. J’ai perdu confiance dans les gestionnaires qui ont sacrifié le secteur le plus safe puisqu’en plus du CST, nous exigions des tests. On nous avait promis une mise au point le 15 décembre mais on a vite compris que nous ne constituions pas une priorité. »

Dans une carte blanche parue dans Le Soir le 17 décembre et signée par 70 prestataires, le monde de la nuit plaidait pour une réouverture le 29 janvier et entend bien faire pression pour y arriver.

« Nous avons une activité saisonnière. Fin mars, pour nous, c’est fini ! On a choisi cette date car on savait qu’on ne parlerait pas de nous avant la fin de la période des fêtes. De plus, on a perdu une grande partie de notre personnel qui, après deux ans de crise, a décidé de se réorienter ou de partir à l’étranger. »

Pour appuyer ses revendications, Lorenzo Serra prend l’exemple de l’Angleterre. « Je reviens de là-bas où le variant omicron se déchaîne et pourtant ils ont décidé de laisser tout ouvert. Les Anglais ont misé sur le pragmatisme. Business first ou life first  ! Eux vivent alors que nous, on meurt. Malgré les signaux optimistes, on ne voit pas le bout du tunnel. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une