Accueil Économie Mobilité

La voiture neuve a plongé de 11% en 2021

A cause de la pénurie de semi-conducteurs liée au covid, les constructeurs automobiles n’ont pas réussi à répondre à la demande des consommateurs belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Il faut remonter 26 ans en arrière (en 1995) pour trouver des chiffres encore pires. L’an dernier en Belgique, la DIV a immatriculé à peine 383.123 voitures particulières, ce qui ce qui représente une baisse de 11,2 % par rapport à 2020, a calculé la Febiac à quelques jours d’un Salon de l’auto transposé dans les showrooms. Or, la première « année covid » avait déjà été marquée par un recul de 21,56 % des autos mises en circulation. Un revers – un de plus – dû à la pandémie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs