Accueil Médias

Igor Bogdanoff décède, six jours après son frère: leur parcours atypique

Moins d’une semaine après son frère jumeau Grichka, Igor Bogdanoff est décédé ce lundi. Ils étaient restés célèbres pour l’émission « Temps X ».

Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Ils étaient inséparables depuis leur naissance, le 29 août 1949. Six jours après son frère jumeau Grichka, Igor Bogdanoff est décédé, ce lundi 3 janvier à Paris. Ils avaient tous deux été hospitalisés le 15 décembre, après avoir contracté le covid. « Dans la paix et l’amour, entouré de ses enfants et de sa famille, Igor Bogdanoff est parti vers la lumière lundi 3 janvier 2022 », ont écrit ses proches dans un message transmis par son agent. Son entourage s’est refusé à confirmer la cause de son décès. Les frères jumeaux n’étaient pas vaccinés contre la maladie, selon les confidences de leur ami, le philosophe Luc Ferry dans un entretien au Parisien. L’ancien ministre de l’Education dit avoir essayé de les convaincre il y a trois semaines, en vain. « Ils n’étaient pas antivax, mais contre le traitement pour eux-mêmes », a-t-il précisé au quotidien français, ajoutant que les deux frères estimaient être en pleine santé et hors de danger.

Grichka et Igor Bogdanoff formaient un duo emblématique, dont l’heure de gloire remonte au début des années 80 quand, entre 1979 et 1987, ils animaient en commun l’émission Temps X sur TF1. Avec leurs combinaisons argentées et les effets spéciaux d’époque utilisés, les frères détonnent dans le paysage audiovisuel français de l’époque. Surfant sur le succès de Star Wars de George Lucas, l’émission proposait une réflexion autour des grands thèmes de la science-fiction : les fusées, le clonage, le minitel… En janvier 1980, ils annoncent la naissance d’un réseau mondial d’échange d’informations, qu’ils baptisent « Internex », dix ans avant la naissance d’internet. Pour certains observateurs, l’émission était ainsi une des plus innovantes de l’histoire de la télévision, comme le notait l’animateur Samuel Etienne dans un message.

L’émission est supprimée de l’antenne en 1987, au moment de la privatisation de TF1, ce qui marque le début d’une période moins faste pour les deux scientifiques, docteurs en physique et en mathématiques, descendants de l’aristocratie autrichienne, qui troquent leur nom en « Bogdanov » dans les titres de leurs ouvrages.

Accusations de plagiat

Le début aussi des polémiques liées à leurs publications scientifiques : on retiendra les accusations de plagiat de la part de l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, qui prétend retrouver des passages d’un de ses ouvrages dan le livre à succès Dieu et la science publié par les Bogdanoff en 1991. On retiendra surtout la publication de leurs thèses, en 1999 et en 2002, dont la notoriété devient rapidement mondiale quand un physicien américain y débusque un canular : aboutis sur la forme, les textes des frères seraient faux, affirme le physicien américain John Baez et « sans valeur scientifique », selon un rapport.

Devenus des icônes du kitsch des années 1980, les frères réalisent encore Rayons X, de 2002 à 2007 sur France 2 puis A deux pas du futur, de 2010 à 2011. Sujets de railleries pour leurs visages profondément transformés qu’ils avaient eux-mêmes qualifiés « d’extraterrestres », ils étaient aussi attaqués sur leur légitimité par la communauté scientifique, qu’ils jugeaient incapable d’accepter un point de vue atypique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag