Accueil Culture Arts plastiques

La collection Morozov: une passion familiale

Après la collection Chtouchkine, la Fondation Louis Vuitton présente celle des frères Morozov, complétant ainsi son diptyque sur les « Icônes de l’art moderne » dans les collections russes.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 6 min

Ils sont venus, ils sont tous là : les deux frères Ivan et Mikhaïl Morozov, leur mère Varvara Alexéïevna, leurs épouses, leurs grand-oncle et grand-tante, leur oncle Alexei mais aussi des amis artistes et d’autres, venus du monde de l’industrie mais passionnés d’art. Ils semblent nous attendre pour nous accueillir et nous faire pénétrer dans leur monde. Celui de la Russie passant du XIXe au XXe siècle où quelques riches philanthropes vont constituer des collections d’œuvres d’art moderne d’une qualité exceptionnelle.

Parmi ces hommes et ces femmes, on retrouve Pavel Trétiakov qui fut, avec son frère Sergueï, l’initiateur de ce mouvement. Et puis Sergueï Chtouchkine auquel la Fondation Vuitton avait consacré la première grande exposition de ce diptyque consacrée aux « Icônes de l’art moderne » à travers les collections russes. Celle-ci, débordant de chefs-d’œuvre, nous avait cependant paru froide et figée. Sans âme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs