Accueil Culture Arts plastiques

L’art libre et joueur de Léon Wuidar

Le Mac’s propose jusqu’au 30 janvier la première vraie rétrospective d’un artiste discret et inclassable qu’on ne cesse de redécouvrir.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Il ne faut jamais se fier aux apparences avec Léon Wuidar. Derrière le côté austère de l’octogénaire (il est né en 1938) se cache un artiste ayant constamment cherché à évoluer en se défiant des modes, des courants, des écoles.

Cet autodidacte fut pourtant longtemps professeur. De dessin tout d’abord puis d’arts graphiques à l’Académie des Beaux-Arts de Liège où il avait pour comparse Jacques Charlier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs