Accueil Monde

«Congo Hold-up», clap, deuxième édition…

Après une première enquête sur les détournements d’argent massifs réalisés sous l’ère Kabila, sans doute faudrait-il en lancer une seconde pour s’attacher aux dérives du pouvoir actuel...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Après l’enquête « Congo Hold-up », menée entre autres par Mediapart et Le Soir, et portant principalement sur les détournements massifs s’étant produits sous l’« ère Kabila » le politologue Jean-Claude Mputu, porte-parole de l’association « le Congo n’est pas à vendre » se demande si la formule ne devrait pas être réactualisée et se focaliser sur les dérives du pouvoir actuel, un avis partagé par le lanceur d’alerte Jean-Jacques Lumumba, qui avait été à l’origine de la fuite de documents initiale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs