Accueil Monde Asie-Pacifique

Des chercheurs travaillent sur un «vaccin de rêve» qui devrait protéger à vie contre le coronavirus

Une seule injection qui permettrait d’être protégé à vie du coronavirus. C’est le défi que s’est lancé une équipe de chercheurs à Tokyo. Il faudra cependant un certain temps avant que ce « vaccin de rêve » ne soit disponible.

Temps de lecture: 2 min

Michinori Kohara, chercheur à l’Institut métropolitain des sciences médicales de Tokyo, travaille depuis avril 2020 sur l’idée de développer un vaccin corona basé sur le vaccin contre la variole. En collaboration avec l’Institut japonais des maladies infectieuses, il développe un vaccin qui utilise une souche virale inoffensive de la vaccine – virus de la variole bovine – pour transporter les protéines de pointe du SARS-CoV-2. Protéines qui donnent au coronavirus sa forme distincte.

Une immunité à vie

Dans une interview accordée au Japan Times, relayée par Het Laatste Nieuws, Michinori Kohara affirme que, contrairement aux vaccins Pfizer/BioNtech et Moderna, ce nouveau vaccin devrait offrir une protection plus longue. De même que les puissants anticorps devraient être présents dans l’organisme à partir d’une semaine après la vaccination. « J’ai travaillé avec différentes technologies vaccinales, mais le vaccin basé sur le virus de la vaccine est le plus puissant de tous, avec peu d’effets secondaires », a déclaré le chercheur au Japan Times. « Cela peut fournir une immunité à vie. Aucun autre vaccin ne donne de tels résultats. »

Un obstacle majeur

La société pharmaceutique japonaise Nobelpharma Co. prévoit d’organiser les premiers essais cliniques au cours du premier semestre de l’année prochaine.

Pour l’heure, le plus gros obstacle est l’argent puisque Nobelpharma ne peut pas payer le test clinique final lui-même. Kohara demande donc au gouvernement japonais de fournir des subventions si l’efficacité du « vaccin de rêve » est prouvée. Si c’est le cas, la phase finale des essais pourra être lancée immédiatement.

Selon M. Kohara, la commercialisation de son vaccin pourrait commencer en 2024 au plus tôt.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par curto calogero, mercredi 5 janvier 2022, 15:40

    Bravo, des vraies chercheurs qui veulent mettent aux points un vraie vaccin, plus efficace, plus de duré dans le temps. Le vaccin, Pyfzer c'est un gadget.

  • Posté par Eygalieres Benjamin, jeudi 6 janvier 2022, 9:45

    il développe un vaccin qui utilise une souche virale inoffensive de la vaccine – virus de la variole bovine – pour transporter les protéines de pointe du SARS-CoV-2 donc vous préférez les ogm

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs