Accueil Culture

Coronavirus: Vandenbroucke dévoile un plan-baromètre pour l’accueil de publics

Pour ne plus subir des ouvertures-fermetures, le ministre de la Santé et le commissariat Corona ont établi un plan-baromètre évolutif qu’ils ont commencé à discuter avec le monde de la culture.

Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

En réunion virtuelle ce mardi matin avec les représentants du monde de la culture des deux communautés linguistiques, le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) a présenté un projet de plan baromètre permettant une réouverture progressive des structures d’accueil de publics (culture, événementiel, sports...) selon divers indicateurs (dont l’occupation des lits en soins intensifs) et à certaines conditions : publics actifs ou assis, taux ppm de CO2 dans l’air, etc.

Ce plan-baromètre, censé éviter désormais les effets yo-yo et donner une prévisibilité aux ouvertures/fermetures d’infrastructures d’accueil, est un plan qui se veut évolutif, discutable au fil d’un dialogue ouvert ce matin avec les secteurs, et qui pourrait atterrir lors d’un prochain Codeco de janvier. Ce plan, élaboré par le commissariat corona, doit encore être approuvé en kern ce mercredi. Sur papier, il ne se départit pas de jauges fixes, communes à toutes les salles quelles qu’en soient les dimensions, mais le ministre Vandenbroucke a verbalement affirmé sa volonté d’envisager des jauges proportionnelles aux salles. Par ailleurs, en termes de ventilation, si le plan repose toujours sur des plafonds de concentration CO2, le ministre s’est dit ouvert à moduler ces plafonds en y intégrant un cubage de renouvellement de l’air par spectateur.

Plusieurs participants issus du monde culturel ont fait part au Soir de leur désappointement face à ce plan, qui « ajoute des restrictions aux restrictions », ne permet pas une véritable relance de la culture, et continue à stigmatiser ce secteur comme étant source de danger sanitaire, « que contredisent de nombreuses études ».

Un dialogue est cependant engagé entre le ministre et la culture. Il semble par ailleurs que le Codeco de jeudi puisse déboucher sur un ajustement des mesures concernant le monde culturel, dans la foulée de l’arrêt du Conseil d’Etat du 28 décembre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par curto calogero, vendredi 7 janvier 2022, 21:18

    Le baromètre est mondial, actuellement la contamination mondiale est multiplier par 5, il faut pas être un grand savant pour dire que en Belgique actuellement nous sommes a 250000, donc dans la logique mondiale , bientôt ont sera a 125000, les chiffres sont la , ils faut les exploiter .

  • Posté par Debersaques Bart, mardi 4 janvier 2022, 22:10

    plan en arrière (achteruit)

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 4 janvier 2022, 16:27

    Quand sera-t-on libéré de ces ministres qui pensent à vélo et pédalent sans regarder le paysage dans lequel notre société vit !

  • Posté par R B, mardi 4 janvier 2022, 15:26

    Il manque pas un intervenant dans cette échange entre le ministre et des représentant du monde de la culture ? Comme par exemple, des experts pour approuver le plan, expliquer aux personnes ce que chaque mesure implique... Sans ça, c'est juste des mesures arbitraires de plus.

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 4 janvier 2022, 14:51

    Deux ans pour accoucher d'une ébauche de plan. Pourtant, la boîte à outils est connue : magasins essentiels ou non, profession de contact ou non, courses essentielle seul, à 2 ou en famille, bulles de famille, sports, grands événements, masque en intérieur ou en extérieur, télétravail ou non etc. Selon le niveau de saturation des cliniques, on pourrait évaluer l'efficacité des mesures et les relier à des paquets de mesure connues à l'avance et progressives. Mais non, on va encore avoir droit à des discussions de souk qui ne reposeront sur aucune base scientifique si je comprends bien ? Puisque le secteur culturel ne veut pas "payer pour les autres"... En fait, une telle approche pourrait faire une jolie thèse en recherche opérationnelle : les modèles sont à peu près connus et n'ont rien à voir avec la politique.

Sur le même sujet

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs