Accueil Léna

«A bas les femmes qui détestent les hommes»: l’antiféminisme sévit en Corée du Sud

Les défilés d’hommes et de jeunes qui cherchent l’affrontement avec les manifestantes descendues en rue pour défendre leurs droits sont de plus en plus fréquents.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

« Le féminisme est une maladie mentale. Un fléau sociétal. A bas la haine des hommes. A bas la misandrie. » Bae In-kyu, le leader du groupe Man in Solidarity, dont le slogan était encore il y a peu « Jusqu’à ce que toutes les féministes soient exterminées », est habillé comme le Joker du film Batman et, tout comme ce personnage, scande ses slogans depuis le toit d’une voiture garée, bien décidé à perturber une manifestation féministe à Séoul. Alors qu’il pulvérise de l’eau en direction des manifestantes avec un pistolet en plastique, il déclare « tuer des fourmis ».

La vague des mouvements antiféministes en Corée du Sud ne semble pas près de s’arrêter. Ces déconcertantes scènes de conflit entre les sexes, avec ces hommes et ces jeunes qui défilent dans les rues pour s’opposer aux manifestations féministes, n’ont rien d’inhabituel. Leur cri de guerre : « Tad ! Tad ! Tad ! ». Pour eux, tel est le son que font les pas lourds des femmes féministes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs