Accueil Société

Variant omicron: un problème de fiabilité pour certains types de tests

Le variant omicron se trouve d’abord dans la gorge, ensuite dans le nez, explique Marc Van Ranst.

Temps de lecture: 1 min

Une nouvelle étude conseille aux personnes qui souhaiteraient réaliser un autotest de s’introduire l’écouvillon plutôt dans la gorge que dans le nez, afin d’augmenter les chances de déceler le variant omicron. « Nous savons que le variant omicron se trouve d’abord dans la gorge, ensuite dans le nez », explique le virologue Marc Van Ranst, interrogé sur le sujet par VTM.

« Lorsque vous prélevez un échantillon dans le nez au début du processus de la maladie, vous le faites à un moment où le virus ne se trouve pas dans le nez. Si vous combinez ça avec un prélèvement dans la gorge, les chances d’être positif sont plus élevées. »

De nombreuses personnes ont utilisé un test nasal durant les fêtes. « Beaucoup de gens se sont fait tester, ce qui est une bonne chose. Ils ont pu adapter leur comportement en cas de résultat positif. Lorsque le processus de la maladie est plus avancé, un test nasal est parfait », conclut Marc Van Ranst.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par M. G., mardi 4 janvier 2022, 14:38

    "Le variant omicron se trouve d’abord dans la maladie, ensuite dans le nez, explique Marc Van Ranst." Une relecture ne serait pas du luxe, question de professionalisme aussi

  • Posté par Bartet Guy, mardi 4 janvier 2022, 15:38

    La relecture a eu lieu : la coquille que vous signalez a disparu.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko