Accueil Monde

Bertrand Badie: «L’Europe a malheureusement entamé depuis un bon bout de temps sa régression»

A quoi peut-on s’attendre cette année-ci sur le plan des relations internationales ? Quels événements pourraient changer la donne ? Bertrand Badie, professeur émérite à Sciences-Po Paris et auteur d’un récent ouvrage consacré aux puissances mondialisées, livre son analyse et pointe des interactions économiques de plus en plus importantes entre pays aux intérêts politiques parfois bien différents.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 8 min

De quel bois l’année 2022 va-t-elle se chauffer ? A quoi peut-on s’attendre sur le plan des relations internationales et des grands mouvements dans le monde ? Le Soir a posé la question à Bertrand Badie (1).

Peut-on s’attendre à une année marquée par de nouvelles crises ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lambert Guy, mardi 4 janvier 2022, 21:40

    "... Aucun signe ne vient annoncer l’inversion de la tendance 'de régression de l'UE)". Faux, il y a des signes positifs: 1/ la sortie du royaume-Uni qui était un des principaux facteurs contrant l'intégration européenne; 2/ Macron, qu'on l'aime ou pas, s'entendra avec Scholtz et a une volonté (comme Sholtz) de pousser cette intération; 3/ Orban en Hongrie et le PIS en Pologne atteignent les limites de leur populisme anti-européen.

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs