Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«The Card Counter»: sommes-nous tous capables du pire?

La sobriété extrême du film, doublée d’un scénario millimétré, offre un écrin à Oscar Isaac pour laisser son personnage éclore.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Peut-on un jour se séparer d’une culpabilité profonde ? Sommes-nous tous capables du pire ? Cinéaste qui interroge l’humain, ses côtés les plus sombres, la question de la rédemption, Paul Schrader (scénariste notamment de Taxi Driver et réalisateur de American Gigolo, Affliction ou encore First reformed), 75 ans, est peut-être aujourd’hui plus que jamais fidèle à lui-même et aux grandes questions qui l’animent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs