Accueil Culture Cinéma

Yohan Manca à propos de «Mes frères et moi»: «On a tendance à l’oublier: la culture sauve des vies!»

Présenté le mois passé au Cinémamed où il a décroché le prix Rêvolution, « Mes frères et moi » sort ce mercredi dans les salles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

A 14 ans, Nour, qui vit dans un quartier populaire en bord de mer, est passionné par l’opéra. Sa mère est malade, clouée au lit. Ses trois frères enchaînent les mésaventures. Alors qu’il est en train de repeindre les murs d’une école dans le cadre de travaux d’intérêt général, il entre dans la classe de chant lyrique animée par Sarah. Cette rencontre va être déterminante pour le gamin… Voilà en quelques mots le « pitch » de Mes frères et moi, premier long-métrage de Yohan Manca, très librement inspiré de Pourquoi mes frères et moi, on est parti , une pièce de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre qu’il avait montée il y a un bon moment. A 17 ans… « Il s’agissait de quatre monologues successifs, nous raconte le réalisateur quand on lui demande pourquoi il a eu envie d’y revenir de la sorte.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs